Revenir à la rubrique : Société

Trois Formule 1 sur la Route des Tamarins

Après les feux d'artifices du week-end dernier offert par la société Vinci, Bouygues va faire venir dans l'île trois Formule 1, à l'initiative de GTOI.

Ecrit par Baradi Siva – le mardi 16 juin 2009 à 12H43

Suite à l’illumination du Viaduc de la Grande Ravine le week-end dernier, les journées d’animation de la Route des Tamarins continue avec la démonstration de trois Formule 1 :  Deux McLaren (championne du monde 2008) et une Renault.

Christophe Varsi, du service de communication de GTOI, a confirmé la venue des trois F1 ce samedi, mais a refusé de communiquer tout autre information pour l’instant.

Notons que la Route des Tamarins a été primée au Grand prix national de l’ingénierie 2008, organisé à l’initiative du Ministère de l’Ecologie récompensant sa « contribution aux démarches du développement durable ». C’est un fort contraste avec la venue de trois monstres de consommation (75 litres d’essence sans plomb pour 100 km) ainsi que leur transport, sûrement lui aussi peu économique.

Deux jours avant l’inauguration, des bolides de 300 km/h pourront rouler sur la route des Tamarins. Les « pousseurs » ne manqueront pas l’occasion pour constater les possibilités que leur offre cette route…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Loin de la légende de Libertalia, enquête sur un « repaire de forbans » à Madagascar

Entre les années 1690 et 1720, l’île de Sainte-Marie a abrité un comptoir pirate pour la négoce des butins volés, mais aussi pour la traite des esclaves. Les recherches menées par l’archéologue Jean Soulat et son équipe internationale tendent à faire ressurgir du passé les contours d’un campement de forbans dans la baie d’Ambodifotatra. Une base pirate organisée autour d’un site de carénage, d’une canalisation d’eau douce et d’un fortin dédié à la protection des lieux.

L’incorrigible MIKL

Le spécialiste du zouk à La Réunion, MIKL, a dévoilé son nouveau projet « Collé ». Le clip, déjà visionné plus de 150.000 fois en trois semaines, met en relation une histoire d’amour avec ses hauts et ses bas.