Revenir à la rubrique : Mayotte

Trois communes confinées à Mayotte

Les communes de Bouéni, Dzaoudzi-Labattoir et Pamandzi seront confinées à compter de ce jeudi soir, pour une durée indéterminée

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 28 janvier 2021 à 07H29

Alors que l’épidémie de Covid connaît un rebond depuis le début du mois de janvier à Mayotte, le préfet, en accord avec l’ARS, a décidé de confiner trois communes à compter de ce jeudi, pour une durée indéterminée. Il s’agit des communes de Bouéni, Dzaoudzi-Labattoir et Pamandzi, où le taux d’incidence est jugé particulièrement élevé. Consultés, les maires concernés se sont montrés favorables à cette décision.

« Un premier cas porteur du variant SARS-CoV-2 501.V2 a été détecté le 15 janvier. Le nombre de cas est passé à 13 le 24 janvier. Aujourd’hui, 50 nouveaux porteurs ont été révélés. Un premier cas porteur du variant britannique a été découvert le 27 janvier », résume la préfecture de Mayotte dans un communiqué publié hier. 

Dans le même temps, la situation sanitaire s’est dégradée. Le taux d’incidence est passé de 50,8 cas pour 100 000 habitants lors de la semaine du 26 décembre au 1er janvier à 266,9 lors de la semaine du 18 au 24 janvier. « Le taux d’incidence augmente dans l’ensemble des classes d’âges, y compris chez les moins de 14 ans, une situation inédite depuis le début de la crise sanitaire », précise la préfecture. « Cette dégradation se traduit par une augmentation de plus de 30 % du nombre d’appels au 15 et une augmentation continue du nombre de cas admis aux urgences, en médecine et en réanimation au centre hospitalier de Mayotte. Cinq personnes sont décédées depuis le début de l’année 2021, dont des personnes âgées de moins de 60 ans ne présentant pas de comorbidité. »

Les établissements scolaires également fermés

Le confinement prendra effet à partir de 18 heures de jeudi. La Petite Terre et la commune de Bouéni seront alors placées dans un confinement total. Tous les commerces seront fermés à l’exception des établissements qui vendent des denrées alimentaires et des pharmacies. Tous les déplacements seront interdits à l’exception des individus qui se rendent dans les commerces alimentaires pour y faire des achats « essentiels » ou qui se rendent à un rendez-vous médical qui ne peut être reporté. Les déplacements sur l’espace public devront être justifiés par les attestations. Les établissements scolaires du premier et du second degré seront également tous fermés.

« Les barges ne pourront accueillir que des passagers qui doivent prendre l’avion, munis d’un billet, les fonctionnaires de la préfecture, les fonctionnaires de police et les militaires de la gendarmerie, les militaires du DLEM, les personnels hospitaliers, les praticiens libéraux de la santé (médecins et infirmiers), les personnes qui viennent se faire tester à l’aéroport pour un voyage ultérieur, les personnels des douanes, les personnels de l’aéroport, les personnels du syndicats des eaux et le personnel technique justifiant d’une intervention urgente », précise le préfet. 

Il est en outre rappelé à la population de respecter le couvre-feu qui s’applique dans les autres communes de Mayotte jusqu’à nouvel ordre. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Contamination des végétaux à Mayotte : risque sanitaire élevé dû aux pesticides, les consommateurs appelés à la vigilance

La préfecture de Mayotte met en garde ses habitants quant à la contamination de végétaux aux pesticides. Les autorités mettent en garde les consommateurs qui sont invités à ne pas réaliser leurs achats de fruits et légumes auprès des vendeurs sur le bord des routes en raison du danger qu’est susceptible de représenter la consommation de ces produits. Parmi les substances présentes dans les produits analysés se trouve le Diméthoate, un insecticide prohibé depuis février 2016, mais aussi du chlorpyriphos-éthyl ou de l’hexaconazole surdosés.

Mayotte : L’épidémie de choléra s’étend à un nouveau quartier

L’épidémie de choléra qui sévit actuellement à Mayotte continue de susciter l’inquiétude, notamment après la confirmation hier d’un cas dans un nouveau quartier de l’île, portant le total à 67 personnes infectées.
Parmi les victimes figure une fillette de trois ans décédée la semaine dernière.

Choléra à Mayotte : L’ancienne directrice de l’ARS accuse les élus d’être responsables

Dominique Voynet, qui fut ministre de l’Environnement dans le gouvernement de Lionel Jospin et directrice de l’Agence régionale de santé de Mayotte de 2019 à 2021, appelle l’État à accélérer les travaux d’assainissement des eaux usées sur l’île pour freiner le risque de propagation du choléra. Et elle n’hésite pas à pointer du doigt la responsabilité des élus locaux, accusés d’immobilisme.

Un enfant meurt du choléra à Mayotte

Il s’agit du premier décès recensé par l’Agence régionale de santé. L’enfant habitait dans le quartier de Koungou dans lequel plusieurs cas de choléra ont été identifiés ces dernières semaines.