Revenir à la rubrique : Faits divers

Trois ans de prison pour une agression en sortie de boîte

Rodrigues Matunga a écopé de trois ans de prison hier. Le tribunal correctionnel de Saint-Denis a prononcé le verdict, en présence de ses quatre victimes. En août dernier, le prévenu, âgé de 19 ans, et trois de ses dalons, tous mineurs, ont croisé le chemin de deux couples qui sortaient du Loft à Saint-Gilles vers […]

Ecrit par . – le samedi 11 octobre 2014 à 16H47

Rodrigues Matunga a écopé de trois ans de prison hier. Le tribunal correctionnel de Saint-Denis a prononcé le verdict, en présence de ses quatre victimes.

En août dernier, le prévenu, âgé de 19 ans, et trois de ses dalons, tous mineurs, ont croisé le chemin de deux couples qui sortaient du Loft à Saint-Gilles vers 2h du matin. Alcoolisé, le groupe a surpris ses victimes et s’est emparé des deux sacs des femmes. Leurs compagnons ont donc tenté de les récupérer et ont été roués de coups, jusqu’à perdre connaissance.

Le seul majeur, Matunga, a eu droit à une peine supérieure à ce que demandait le procureur, à savoir deux ans de réclusion criminelle. Direction Domenjod pour le coupable tandis que les trois autres prévenus seront jugés par le tribunal des enfants.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Sniffy : Une poudre blanche énergisante à inhaler par le nez inquiète

Encore peu connue du grand public, Sniffy, poudre blanche énergisante, vient de débarquer sur le marché dans l’Hexagone, mais fait déjà l’objet de controverses et pourrait bientôt être interdite par la loi. Cette poudre blanche, qui s’inhale par le nez, suscite l’indignation des spécialistes de l’addictologie, qui y voient une incitation à consommer de la cocaïne.