Revenir à la rubrique : Faits divers

Tension maximum entre jeunes et forces de l’ordre au Port

Une nuit de tension s’annonce ce dimanche dans la cité portoise. Plusieurs points chauds sont constatés en centre ville. C’est le cas sur l’axe routier qui traverse le quartier Titan et dans une moindre mesure l’avenue Rico Carpaye où des poubelles se consument au milieu de la chaussée. Du côté du quartier Titan, les forces […]

Ecrit par R.Floricourt - L.Grondin – le dimanche 19 novembre 2017 à 20H17

Une nuit de tension s’annonce ce dimanche dans la cité portoise. Plusieurs points chauds sont constatés en centre ville. C’est le cas sur l’axe routier qui traverse le quartier Titan et dans une moindre mesure l’avenue Rico Carpaye où des poubelles se consument au milieu de la chaussée.

Du côté du quartier Titan, les forces de l’ordre se concentrent à contenir les intentions de troubles à l’ordre public au niveau du rond point Titan. Une forte présence policière est constatée à cet endroit avec cinq fourgons de la compagnie départementale d’intervention.

Des automobilistes ayant emprunté l’avenue ont eu la désagréable surprise un peu plus tôt dans la soirée de se faire caillaisser. L’avenue de la commune de Paris est coupée à la circulation. Des bris de verre jonchent le sol. Des poubelles ont là aussi été enflammées.

De nombreux jeunes protestent à leur manière contre la fermeture de l’avenue aux rodéos sauvages. Une pratique qui a fait un blessé grave la semaine dernière et qui cause d’importantes nuisances sonores aux riverains qui longent l’avenue. 

Le maire Olivier Hoarau a annoncé en ce milieu de semaine la fermeture de cet axe routier devenu le terrain de jeu de nombreux motards les dimanches après-midi. Une décision qui, comme au Chaudron, est difficilement acceptée par les adeptes des rodéos. 

Vers 21 heures, des habitants du boulevard de Verdun à proximité de la gare routière déplorent à leur tour des dégradations sur des vitrines de magasins ainsi que sur du mobilier urbain. Les forces de police se rendent également sur place. 

21H40, le calme semble être revenu après la dispersion des casseurs qui avaient un peu plus tôt investi le centre ville dans le prolongement du quartier Titan par le boulevard de Verdun où se trouvent de nombreux commerces ainsi que la clinique Avicenne. Un établissement de santé dont les vitrines ont été prises pour cible par les émeutiers. 

 

Tension maximum entre jeunes et forces de l'ordre au PortTension maximum entre jeunes et forces de l'ordre au PortTension maximum entre jeunes et forces de l'ordre au PortTension maximum entre jeunes et forces de l'ordre au PortTension maximum entre jeunes et forces de l'ordre au PortTension maximum entre jeunes et forces de l'ordre au PortTension maximum entre jeunes et forces de l'ordre au PortTension maximum entre jeunes et forces de l'ordre au PortTension maximum entre jeunes et forces de l'ordre au PortTension maximum entre jeunes et forces de l'ordre au Port

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Soupçons d’emplois illégaux à la Région : « La fin ne saurait justifier les moyens »

La procureure de la République Véronique Denizot a demandé la condamnation des 11 prévenus de l’affaire des emplois présumés illégaux de la Région, ce jeudi lors de la quatrième journée du procès, une peine de 5 ans d’inéligibilité étant notamment requise pour l’ancien président Didier Robert, visé pour prise illégale d’intérêts et détournement de fonds . L’actuelle mandature de la Région, partie civile du procès, a demandé un préjudice à hauteur de 1,5 million correspondant à la somme des salaires versés aux huit conseillers techniques poursuivis pour recel.

Soupçons d’emplois illégaux à la Région : « Nous étions des facilitateurs »

Au troisième jour du procès sur les emplois présumés fictifs à la Région sous les mandats de Didier Robert, six prévenus ont témoigné, affirmant leur engagement et leur innocence. Yves Ferrières, Sabrina Ramin, Yannick Gironcel, Jean-Charles Maroudé, Ravy Vellayoudom, et Yoland Velleyen ont décrit leurs rôles sans pour certains fournir cependant des détails concrets sur leurs missions. Le procès continue aujourd’hui avec les dépositions attendues de Vincent Bègue et Didier Robert et les réquisitions du parquet qui permettront sans doute d’en savoir plus sur ce qu’a révélé l’enquête menée par les policiers parisiens.

Un incendie se déclare dans un immeuble SIDR à Saint-Denis

Ce mercredi peu avant 19 heures, un appartement situé au 1er étage de la résidence SIDR Camp Jacquot situé à l’angle de la rue Camp Jacquot et général de Gaulle à Saint-Denis a pris feu. Les sapeurs pompiers ont déployé la grande échelle pour accéder à l’appartement en proie aux flammes. Fort heureusement, il n’y a pas de blessés à déplorer. Par mesure de précaution, l’ensemble de l’immeuble a été évacué.