Revenir à la rubrique : Communiqué

St-Paul : « Un grand désordre général », fustige Audrey Fontaine

Alors que le dernier Conseil municipal de l'année se tiendra ce jeudi après-midi, Audrey Fontaine, élue de l’opposition à la mairie de Saint-Paul, a tenu à faire le point sur ce qu'elle considère être un "grand désordre général".

Ecrit par N.P – le jeudi 16 décembre 2021 à 10H07

Le communiqué de l’élue d’opposition :

Au lendemain de l’incendie meurtrier qui a ravagé l’immeuble de Montgaillard à Saint-Denis permettez-moi d’adresser toutes mes condoléances aux familles endeuillées, à celles qui ont tout perdu ,de saluer aussi le courage et l’intervention de nos soldats du feu.

Le grand désordre

Ce dernier conseil municipal de l’année confirme le ton de la nouvelle mandature , celui d’un « grand désordre général ». À l’absence d’une ligne politique claire et « aux mesurettes » en série s’ajoute la gouvernance solitaire du Maire méprisant à l’égard du personnel communal et de son opposition. Trois points attirent particulièrement l’attention.

Finances de la Ville et gestion des ressources humaines

Faute d’une vision stratégique cohérente, le manque de visibilité « des dépenses imprévues » en hausse de 175,6%! interroge.Tout aussi surprenant le financement par la mairie d’un chemin privé pour un montant de 300 000 euros! Ou bien encore les 160 000 euros alloués aux élus majoritaires sans que leur usage ne soit clairement identifié. L’attribution à ces mêmes élus de voitures de fonction (Affaire 29), s’avère être un privilège peu orthodoxe.

Les primes et tickets cadeaux remplacent la valorisation du parcours professionnel: où en est le plan titularisation de 60 agents par an ? Et les actions concrètes pour promouvoir l’égalité H/F ? Elles ne sont que 39% à être titulaires d’un poste qui plus est sans responsabilité contre 61% d’hommes.(Affaire 2)

Enfin, si l’affaire 33 prévoit la création de 375 emplois pour l’animation des centres de loisirs, elle ne répond pas aux besoins des jeunes Réunionnais d’un emploi pérenne et non précaire.Faut-il attendre une grève générale des animateurs comme en métropole pour revaloriser ces métiers? 

Politique sociale 

Saint-Paul est la 4e commune la plus pauvre de France, avec un CCAS en voie de dissolution. La subvention que le maire devait doubler s’est réduite à deux lignes perdues dans le budget primitif. Les travailleurs sociaux sont ignorés. Leurs primes COVid 19 promises n’ont pas été versées. Quant à la gratuité supposée de la cantine pour les tranches 1, 2 et 3 (affaire 6), d’autres familles en supportent les 280 000 euros de son coût réel.

Démocratie et droit d’expression de l’opposition 

Des opérations de communication sont financées aux frais du contribuable et dévolues à la seule promotion du premier magistrat. Qu’en retirent les Saint-Paulois? 
En séance, l’expression de l’opposition est à peine tolérée, censurée à l’image. A la demande de création d’un groupe d’opposition au sein du conseil ou celle d’un espace dédié dans la gazette municipale d’où l’opposition est illégalement bannie ,le Maire botte en touche avec des arguments hors-sujet.

Je maintiendrai mon cap d’une opposition dynamique qui dit ce qui ne va pas et ce qui pourrait être fait pour améliorer les choses tout en rappelant à la majorité municipale ses engagements et ses promesses.Je vous souhaite à toutes et à tous d’excellentes fêtes de fin d’année malgré les contraintes liées au covid19.

Audrey Fontaine
Elue de l’opposition
Mairie de Saint-Paul.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Attaque de chiens errants dans la forêt de l’Etang-Salé : Des cages de captures disposées sur le site

Alors qu’une nouvelle personne a été mordue par des chiens errants dans la forêt de l’Etang-Salé, la CIVIS indique avoir mis en place un dispositif pour « sécuriser le lieu ». Depuis la première attaque au début du mois, 12 chiens ont été capturés par les agents de la fourrière.
Rappelons que La Réunion totalise à elle seule 20% des euthanasies pratiquées au niveau national, preuve s’il en est de l’urgence de modifier les comportements. De leur côté, les associations ne cessent de prôner la stérilisation et d’appeler à la responsabilité des propriétaires pour espérer endiguer le fléau.