Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

SMS du roi Gilbert Annette à ses sujets militants de la couronne socialiste de La Réunion

Citation « Cher Camarade, Au national nous nous unissons autour de Martine Aubry. A la Réunion nous reconstruisons notre unité fédérale. Publiquement Mickael Nativel et certains cherchent à nous déstabiliser. Toute division interne fera le jeu de l’UMP et de RP Victoria. Je te mets en garde contre ceux qui n’hésiteraient pas à faire perdre notre camp. Je suis déterminé à bien mener notre projet et à me représenter en 2014. Amitiés socialistes, Gilbert ANNETTE » Texto reçu le 17 septembre 2010

Ecrit par Loran, TIK TAK CORRUPTION – le jeudi 07 octobre 2010 à 11H47

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

L’analyse de contenu de ce SMS met en évidence des occurrences distinctives contradictoires entre l’appropriation du message personnel et l’utilisation collective par le nous. De manière plus didactique, voyons la référence au nous et tentons d’y voir plus clair.

« Au national nous nous unissons autour de Martine Aubry« . Le nous, c’est là-bas. Nous savons que l’unité est fragile et n’est pas parfaite avec les scissions et les dérapages connus.

« A La Réunion nous reconstruisons notre unité fédérale« . Enfin, un aveu. Ici, nous avons effectivement des problèmes qui sont loin d’être résolus, la division est bien présente. Le verbe reconstruire traduit « nous poursuivons cette reconstruction qui est difficile et je suis, moi, Gilbert Annette, le seul à définir le tempo de cette lente reconstruction« .

« Publiquement, Mickael Nativel et certains cherchent à nous déstabiliser« . Déstabiliser qui ? Nous, les socialistes ou lui Gilbert ANNETTE ? Il reconnait ouvertement la préexistence d’une division qui perdure avant l’arrivée d’un nouvel acteur fédérateur. Gilbert Annette reconnait que cette division est destructive, mais s’entête à poursuivre sur cette voie qui mènera le parti socialiste à la ruine et à la déchéance.

« Toute division interne fera le jeu de l’UMP et de René Paul Victoria« . Mais la division interne existe depuis plusieurs années. Chaque fois que Gilbert Annette veut mobiliser ses sujets militants et les sympathisants de la couronne socialiste actuelle, Gilbert Annette évoque l’UMP, comme le grand démon et un Satan. VADE RETRO, SATANAS ! (Retire-toi, Satan !). Mais Gilbert Annette oublie qu’il a été le premier à faire le jeu de l’UMP sur l’échiquier politique local avec 8 élus de l’UMP nommés dans sa majorité municipale à des postes d’adjoints. A contrario certains socialistes et compagnons de lutte ont été relégués à des postes de simples conseillers municipaux.

Gilbert Annette oublie également que l’alliance régionale mesquine et contre nature avec l’UMP local, en maintenant un pantin de chiffon, a favorisé la défaite de la gauche et de l’Alliance.

Gilbert Annette ne veut plus se souvenir aussi qu’actuellement dans le Sud et avec la préparation des législatives en coulisse, les grandes manœuvres ont déjà débuté (cf. l’édito du JIR, jeudi 23/09). A ce titre, le JIR précise que Pascal MURAT, bras droit de Michel Vergoz a été sacrifié sur l’autel des accointances avec l’UMP et de la trahison des idéaux de gauche, au profit d’un colistier de Didier Robert.

Les jeux malsains et en misouk du clan Annette avec l’UMP sont manifestes pour servir les intérêts du seul chef de tribu et de ses sbires. D’un côté, pour les militants, l’UMP est le grand démon, mais de l’autre côté, les ténors socialistes à la tête d’un parti en ruine morale, sont les partenaires privilégiés de l’UMP.

« Camarade, je te mets donc en garde de faire ce que je fais, clame haut et fort Gilbert Annette, mais tu me dois une obéissance aveugle« . Gilbert Annette veut donner des leçons de morale à tout-va. Cette injection peut prêter à sourire surtout pour un ex-aumônier des prisons, un saint homme emprisonné à tort par la société. Camarades, l’heure de vérité a immanquablement sonné. REVEILLEZ-VOUS !

« Je te mets en garde… … à faire perdre notre camp« . Menace, intimidation, autrement dit « attention, je peux te détruire« . C’est la voix du roi divin messie qui s’exprime.

« Notre camp« . De quel camp s’agit-il ? Le camp de Gilbert Annette ou du Parti socialiste ? Le camp du 3ème étage de la Mairie ne doit pas être très loin assurément, avec là encore un Annette à sa tête… Didier, où te caches-tu ?

« Je suis déterminé … et à me représenter en 2014 ». Les intérêts socialistes n’existent plus, c’est moi Gilbert Annette, grand Seigneur qui affirme avec force et véhémence totalitaire que je serai le candidat pour les prochaines municipalités, et ce, contre vents et marées. Puis malgré vos réticences et oppositions, Ericka Bareigts sera mon successeur, j’en ai décidé ainsi. Je suis le roi et la puissance divine m’est accordée par le Très-Haut…

« Notre projet ». De quel projet s’agit-il ? Où sont les grands projets promis pour Saint-Denis ? Du vent, rien que du vent et encore du vent ! Au lieu de bouger, Saint-Denis se morfond avec des maux rendus incurables par une gestion clanique du clan Annette.

« Me représenter en 2014« . « Me » signifie que moi, Gilbert Annette, je serai encore là en 2014 malgré les élections fédérales en 2013. Mais je reste, de plus, convaincu que les socialistes du Sud et du Nord se ligueront contre moi en 2013, pour m’éjecter du parti. Au final, ma détermination de me représenter en 2014 risque d’être anéantie à tout jamais par le vrai peuple de gauche…

Le corpus lexical de Gilbert Annette témoigne d’une angoisse sans précédent qui le hante et le ronge intérieurement. Au demeurant, Gilbert Annette a dû mal à cerner ses ennemis qui sont pourtant légions. Le camp du sud avec une reconstruction fragile ? L’émergence du groupe de réflexion Mickael Nativel ? René Paul Victoria, tapi dans l’ombre espérant à nouveau son heure de gloire ? La cohorte de militants mécontents dans l’île ? Les élus de la Mairie, divisés, maltraités, déçus et proches de la dissidence officielle ? Ses élus de droite mercenaires « alimentaires » qui se préparent en silence pour 2014 et à rompre le pacte de non-agression ? Ou Gilbert Annette lui-même avec ses propres vieux démons qui le poursuivent ? Réponse à ce courrier attendue par SMS, mais adressée cette fois à tous les Réunionnais.

Loran, un militant de gauche de la Possession

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique