Revenir à la rubrique : Société

Selon un dernier bilan, entre 300 à 350 pétrels échoués cette nuit à La Réunion

Un nouveau bilan établi par la Seor fait état de plus de 250 pétrels échoués dans la nuit de dimanche à lundi, uniquement à Cilaos. Quatre sont malheureusement décédés.

Ecrit par P.B. – le lundi 15 avril 2024 à 19H44
@ SEOR

L’hécatombe en une seule nuit et le bilan ne cesse d’augmenter au fil des heures. Ce lundi en fin de journée, la Société d’études ornithologiques de La Réunion (Seor) estimait à 300 à 350 pétrels échoués en une seule nuit à La Réunion, “du jamais vu”, se désole Léo Chevillon, chargé de mission oiseaux marins, mais aussi lutte contre la pollution lumineuse au sein de la Seor.

Toute la journée, bénévoles et pompiers ont œuvré à récupérer les oiseaux endémiques qui se sont échoués. Un dernier bilan établit à 250 pétrels retrouvés uniquement sur le cirque de Cilaos. Toute la journée aussi, des navettes entre le cirque et Saint-Pierre se sont aussi succédé pour acheminer les pétrels. Une partie des locaux de la Cirad ont en effet été mobilisés pour accueillir par dizaines dans des cartons les oiseaux sauvés.

 

 » />

 

Si en 2015 et 2018, les lumières du stade avaient joué un rôle dans les échouages massifs, “il semblerait que là ce n’était pas le cas”, indique le chargé de mission. En revanche, les éclairages publics et privés, mais aussi le mauvais temps d’hier peuvent expliquer l’hécatombe. “La brume démultiplie les halos de lumières alors que les colonies ont la particularité dans le cirque de se trouver notamment au pied de la ville”, précise Léo Chevillon. À Cilaos, la Seor peut d’ailleurs compter sur un chien spécialement dressé à retrouver les oiseaux échoués.

Le maire de Cilaos, Jacques Técher a tenu à réagir à cet échouage massif survenu dans sa ville. “3 points de chutes ont été révélés dont notamment l’éclairage du SDIS et de l’église de Cilaos. Le réseau luminaire de la commune n’est pas en cause”, assure-t-il, précisant que ce dernier a été changé à 85% pour des lumières LED dirigées vers le sol en 2021. “Les premières infos étaient que ce nouveau réseau luminaire avait considérablement fait diminuer les chutes des pétrels, cette information était encourageante”.

 

 

Les échouages de la nuit de dimanche à lundi se sont également produits dans d’autres couloirs d’envol, notamment à Salazie où une quarantaine de pétrels ont aussi été retrouvés.

Après 30 ans de sensibilisation et au vu des menaces qui pèsent sur l’espèce endémique en voie de disparation, Léo Chevillon exhorte à passer à l’étape suivante, d’autant qu’un certain nombre de pétrels passent à travers les mailles du filet et ne sont jamais retrouvés. “Il n’y a aucune obligation à réduire la pollution lumineuse. Ce n’est pas viable. La seule solution, c’est la mesure contraignante”, plaide le chargé de mission.

Des échouages qui correspondent en cette période au premier envol des jeunes pétrels.

Un bilan définitif sera dressé dans quelques semaines.

Thèmes : Pétrels
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

85 cas de choléra à Mayotte, dont 68 autochtones

Le dernier communiqué publié ce vendredi par Santé Publique France fait état de 85 cas de choléra recensés sur l’île de Mayotte. Sur ce total, 17 cas proviendraient de personnes arrivées en provenance des Comores.

Saison des baleines : Globice identifie la première caudale de l’année

Est-ce enfin le grand lancement de la saison des baleines ? Il semble bien que oui, les premiers spécimens commençant déjà à être aperçus le long de nos côtes. Ainsi, l’association Globice a réussi à identifier la première caudale de la saison au large de Terre-Sainte, grâce à une photo d’un bénévole.

[Communiqué] Louïz choisie pour porter l’Amsterdam Rainbow dress pour l’IDAHOT 2024

L’Amsterdam Rainbow Dress est passée en France à l’occasion de la Journée Internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie et des JO 2024. Louïz, engagée et militante des droits LGBQI, élue Miss Trans France en 2021 et ambassadrice de la PRIDE HOUSE FRANCE à l’occasion des JO 2024, a été choisie pour être la porteuse de la robe.