Revenir à la rubrique : Société

Salon du mariage de Ste-Marie : Un divorce ça se fête !

Deux salons du mariage se sont tenus ce week-end dans le Nord de l'île, le premier au Parc des Expos de Saint-Denis, et le second au Village Bienvenue de Sainte-Marie. C'est dans ce second salon "Mariage et Fêtes", qui a rencontré un vif succès depuis son ouverture le 7 avril dernier, que l'on peut au détour d'un stand organisé sa fête du divorce, un concept totalement novateur à la Réunion, importé directement des Etats-Unis. Explications.

Ecrit par Julien Delarue – le dimanche 10 avril 2011 à 17H09

Au détour d’un stand du salon « Mariage et Fêtes » de Sainte-Marie, se trouve Katia Techer, wedding planeuse, mais pas seulement, puisqu’elle organise des fêtes de divorce. Un concept qui peut choquer de prime abord mais qui commence à rencontrer un certain succès à la Réunion, « i[j’en ai déjà fait une dizaine depuis le mois de novembre]i », souligne Katia.

« La fête du divorce, c’est assez simple on fête le passage de la vie de couple à celui de célibataire, un enterrement vie de jeune fille inversé si vous voulez », explique Katia Técher. La Fête du divorce existe depuis de très nombreuses années aux Etats-Unis, et depuis environ 5 ans en métropole, mais à la Réunion ce phénomène est tout récent, « i[généralement s’est une période difficile moralement, physiquement et administrativement. Mais de plus en plus de personnes divorcent, un mariage sur deux, cette fête permet de marquer et tourner la page. Il faut attendre au moins six mois, un an, avant de se lancer]i », ajoute-t-elle.

Comment se déroule une fête du divorce ? très simple, « i[pour le déterrement de vie de célibataire on fait ce que l’on veut, d’une après-midi shopping ou pâtisserie entre copines, on peut passer à des soirées sexe toys ou striptease dans la nuit. Une formule sur mesure pour chaque personne]i ».

« i[Avant tout, la Fête du divorce est un moyen de redémarrer dans la vie, le divorce est une chose qui arrive et il faut pouvoir repartir]i »conclut-elle.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un quart des élèves réunionnais de 6e sont en surcharge pondérale

À l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité le 4 mars prochain, L’ARS et l’académie de La Réunion ont mené une étude conjointe sur la corpulence des enfants en classe de 6ᵉ. Sur 1.700 élèves, presque un quart d’entre eux sont déjà concernés par le surpoids.

Météo de l’électricité : Passage au niveau rouge

La météo de l’électricité est actuellement en rouge, ce qui signifie que le réseau électrique est très contraint avec un risque de coupures préventives tournantes pour maintenir l’équilibre. EDF fait le point.