Revenir à la rubrique : Société

Sale temps pour le canyoning

Les sorties Canyoning s’avèrent difficiles en cette saison de vacances de début d’année. Le temps très pluvieux de ces 2 dernières semaines a compromis les réservations fixées de longue date chez les différents organismes proposant cette activité tributaire de la météo.

Ecrit par Maëva Huart – le jeudi 20 janvier 2022 à 17H14

Associant escalade, randonnée et natation, le canyoning est un cocktail sportif de sensations fortes mais restant accessible à un public varié. La Réunion, de par son relief, comporte divers canyons plus ou moins accessibles. La vigilance est cependant impérative, surtout par temps de pluie, car le risque de chute de pierre et de montée des eaux dans les gorges est amplifié. 

De nombreuses réservations tombent à l’eau

Cela fait plus d’une semaine que les pluies se déversent sur notre île, même si l’on note actuellement une amélioration et le retour du soleil. Dans le secteur Nord et Est, les vigilances fortes pluies et orages se sont succédées, et plusieurs rivières ont été en vigilance crues. Beaucoup de cascades éphémères ont également fait leur apparition.

“Nous sommes complets depuis un moment mais à cause des pluies nous avons eu beaucoup d’annulations”, explique la société Canyon aventures Réunion, laquelle proposant tout au long de l’année des sessions aux 4 coins de l’île.

La demande vient surtout de l’extérieur : la plus grosse partie des réservations sont faites par des touristes qui restent pour un court séjour, les sorties annulées sont souvent perdues même si les reports sont possibles. 

Une adaptation des parcours en cette période

Pour cette période qui est celle de la saison des pluies, Canyon aventures Réunion propose des sorties uniquement sur le site de la rivière Langevin. “Pour ne prendre aucun risque, nous ne faisons des sessions qu’à Langevin car l’on peut sortir par la rivière et l’eau monte moins vite qu’ailleurs,” précise l’entreprise.

Luciano, natif de Cilaos, est moniteur depuis de nombreuses années. Il propose du canyoning à Bras rouge et Fleurs jaunes, qui sont les lieux les plus prisés et appréciés du cirque pour cette activité. “Ce sont les canyons les plus accessibles et qui conviennent à tout type de public, les gens aiment y aller car ils sont chargés en eau”, précise le professionnel. 

Mais à cause du temps très humide, Luciano a été contraint d’annuler pratiquement toutes les sorties prévues. De plus, il ne se rend plus à Bras Rouge car cela peut être dangereux pendant la saison des pluies. Il s’adapte cependant à son public et aux prévisions météorologiques. “Le canyoning est assez technique, mais si le public est sportif, je peux proposer des sorties dans des canyons éphémères ou dans les canyons de Ferrière ou de la Fontaine qui sont assez engagés au niveau sensationnel”, éclaircit-il.

Le retour des beaux jours mais la fin des vacances scolaires

Le temps s’améliore mais les vacances d’été austral touchent bientôt à leur fin et la demande diminue. “C’est bientôt la rentrée donc les réservations sont en chute libre, et jusqu’en avril c’est la période creuse », déplore Luciano. Pour le moniteur, c’est un métier et une activité qui nécessite “beaucoup de paramètres, tels que le niveau sportif des clients, la météo ou la praticabilité du canyon.”

Les pratiquants de canyoning à la Réunion sont unanimes, leur activité « est entièrement tributaire de la météo et il n’y a pas d’alternatives à part le report ou l’annulation en cas de mauvais temps.” 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

1.200 Pétrels de Barau échoués sur toute La Réunion

Durant ce mois d’avril, les Pétrels de Barau juvéniles prennent leur envol pour la première fois, tentant de rejoindre la mer pour aller se nourrir. Chaque année, nombre de ces oiseaux marins endémiques et protégés s’échouent avant d’atteindre le large. Cette année, le nombre d’échouages est beaucoup plus élevé que prévu.

APEBA : Une marche conviviale ce dimanche en faveur de la protection animale

L’association APEBA organise une randonnée familiale dans la forêt de l’Etang-Salé ce dimanche à partir de 9h, en présence de bénévoles, de partenaires, mais aussi de chiens à l’adoption. Un événement qui vise à « soutenir le combat contre la maltraitance et l’errance animales à la Réunion ».

« L’octroi de mer : c’est n’importe quoi ! » selon l’UCOR

L’Union des Consommateurs de La Réunion (UCOR) publie une lettre ouverte critiquant l’octroi de mer pour son impact sur le coût de la vie et exige sa suppression immédiate, ainsi que le financement des communes et de la région par l’État, pour protéger le pouvoir d’achat des Réunionnais.