Revenir à la rubrique : Communiqué

Retrait de palmiers royaux malades sur le boulevard Sud

Suite à un diagnostic environnemental, 60 palmiers royaux malades et fragilisés ont été identifiés sur différentes portions du boulevard sud. La Ville de Saint-Denis a pris la décision de retirer ces végétaux qui "ne sont pas adaptés à un axe de circulation".

Ecrit par N.P. – le vendredi 27 octobre 2023 à 14H39

Le communiqué :

Écologie, environnement et biodiversité sont autant de sujets qui se doivent d’être pris en compte par les politiques publiques. Elles se doivent de faire face aux mutations urbaines et aux enjeux environnementaux.

C’est pourquoi la ville de Saint-Denis poursuit sa transformation vers une ville verte et durable.

Suite à un diagnostic environnemental, des experts ont repéré 60 palmiers royaux malades et fragilisés sur différentes portions du boulevard sud.

La Ville a donc pris la décision de retirer ces végétaux. Ces arbres sont malades et ne sont pas adaptés à un axe de circulation. En effet, au-delà d’être extrêmement lourds, ces derniers peuvent atteindre les 15 mètres de hauteur et peuvent faire des dégâts en cas de chute. Les palmiers royaux sont également très demandeurs en eau.

Mais la Ville ne fait pas qu’enlever ces arbres malades. Afin de continuer sa politique de verdissement, Saint-Denis replante dans le même temps des arbres beaucoup plus adaptés. Il s’agit des palmiers madagascariensis. Malgré une croissance rapide, ces derniers ne montent pas plus haut qu’1,60m. Ils sont également moins demandeurs en eau et donc plus écologiques. En effet, l’eau est une ressource précieuse.

L’enlèvement sera réalisé en 3 phases donc 3 nuits (octobre 2023 / novembre 2023 / janvier 2024) de 20h00 à 05h00, afin d’’impacter le moins possible la circulation. 20 premiers palmiers royaux ont été retirés ce jeudi 26 octobre et 30 palmiers madagascariensis ont d’ores et déjà été replantés, mesurant déjà 1,20m. Chaque arbre sera ensuite remplacé par la plantation d’une autre espèce.

Saint-Denis est engagée dans un tournant écologique pour faire du chef-lieu un territoire plus apaisé, plus vert et plus respirable. Au-delà de cette action avec les palmiers, la Ville a également mis en place diverses opérations, comme « Une naissance, un arbre », ou encore la forêt urbaine du front de mer dionysien.

À terme, ce sont plusieurs milliers d’arbres qui naitront sur notre territoire.

CHIFFRES CLÉS VERDISSEMENT
· 17 000 plants sur la forêt urbaine du Barachois
· 57 arbres dans le square Labourdonnais
· 5 700 arbres plantés depuis 2020
avec l’opération « Une naissance, un arbre »
· + 170 000 euros investit pour le verdissement
des écoles
· 141 arbres plantés sur le Coeur Vert Familial

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique