Revenir à la rubrique : Economie

Regrouper ses services sur une seule plateforme ? La start-up réunionnaise ADL y travaille !

Relier tous ses réseaux sociaux et ses services de streaming en ligne comme Netflix, Deezer, OCS sur une seule plateforme. C’est la promesse faite par ADL (pour « All Damn Life), un portail créé par un jeune startuper réunionnais, Tommy Montégu, qui souhaite lancer son projet début 2020. Il est en phase de test actuellement. Informaticien […]

Ecrit par SI – le samedi 11 mai 2019 à 11H04

Relier tous ses réseaux sociaux et ses services de streaming en ligne comme Netflix, Deezer, OCS sur une seule plateforme. C’est la promesse faite par ADL (pour « All Damn Life), un portail créé par un jeune startuper réunionnais, Tommy Montégu, qui souhaite lancer son projet début 2020. Il est en phase de test actuellement.

Informaticien de profession, Tommy Montégu a eu l’idée d’ADL lorsqu’il travaillait en entreprise sur un projet de gestion centralisée des applications utilisées par sa société pour éviter que les personnes aient plusieurs mots de passe à retenir. « Je me suis demandé pourquoi il n’existerait pas quelque chose comme ça pour le grand public », lance le jeune homme.

Après une étude de marché, le startuper s’est rendu compte que les internautes péi connaissaient la majorité des applications de streaming comme Netflix, OCS, Deezer ou encore Amazon Prime Vidéo mais n’osaient pas y souscrire « en raison du prix mais aussi par peur de donner trop d’informations personnelles », explique le jeune homme. « Les Réunionnais connaissent ces services mais sont encore réticents sur le fait de payer plusieurs services et cumuler ainsi des abonnements. C’est ce cumul que je veux faire sauter ».

All Damn Life (ADL) est un portail web qui regroupe plusieurs services payants tels que Netflix, Deezer ou ePresse.fr, le tout à un tarif réduit (à partir de 26 euros pour le pack de base contenant un accès à une plateforme de vidéo et streaming, un accès à une plateforme de streaming de musique, la connexion à ses réseaux sociaux et des réductions en ligne). « Ce portail regroupe différentes tuiles en fonction de l’application. En cliquant sur une d’elles, on est connecté à notre service, à l’image des tuiles de Windows 8 », explique-t-il.

 

D’autres services comme un gestionnaire de mots de passe ou encore la mise à disposition d’un coach sportif en ligne seront intégrés ultérieurement dans le pack ADL. Tommy Montégu souhaite également à terme intégrer des services locaux comme nouloutou, Zeewa ou encore monticket.re à sa plateforme. « Le but est d’avoir toutes les applications que l’on peut utiliser dans la vie quotidienne dans un seul abonnement qu’on paierait moins cher », explique le fondateur d’ADL.

S’il reconnaît qu’il est actuellement « compliqué » de contacter les majors américaines du streaming comme Netflix ou Spotify, Tommy Montégu mise en attendant sur des services nationaux comme Deezer ou OCS, et même locaux comme OI Films (une plateforme de vidéos en ligne sur l’océan Indien) pour compléter son offre et la rendre attrayante auprès des Réunionnais. « Ma plateforme va partir sur un mode un peu grossiste c’est-à-dire que je vais acheter des abonnements en lot avec des fournisseurs et les revendre à des prix compétitifs au public, à l’image de ce que fait OCS avec des professionnels », précise-t-il.

Pour le lancement de la plateforme, seuls les services de streaming seront disponibles. « Je compte intégrer un service de coach sportif et gestion de mots de passe comme Dashlane en janvier 2020 », termine l’entrepreneur.

 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La CRC épingle la SAPHIR sur la gestion durable de l’eau

La Chambre régionale des comptes de La Réunion a publié son rapport d’observations définitives sur la société d’aménagement des périmètres hydroagricoles de La Réunion (SAPHIR), après son premier contrôle initié en février 2023. Le rapport, qui a finalisé ses observations en octobre 2023, critique les pratiques actuelles de SAPHIR, soulignant sa dépendance financière aux ventes d’eau et ses modalités d’action qui ne s’inscrivent pas pleinement dans une gestion durable de l’eau.

Henri Nijdam : “Le Quotidien ne sera pas un journal low-cost”

Propriétaires depuis ce mercredi à minuit du Quotidien, Henri Nijdam et Jean-Jacques Dijoux ont livré quelques éléments sur le futur du journal. Aux lecteurs, les nouveaux hommes forts de ce pilier de la presse locale assurent que Le Quotidien nouvelle formule sera de qualité.