Revenir à la rubrique : Politique

Refus des motifs impérieux : Sébastien Lecornu présente ses excuses

Le député Jean-Hugues Ratenon a, hier, interpellé le ministre des Outre-mer sur l’application des motifs impérieux et "l’excès de zèle de l’administration" de les refuser.

Ecrit par NP – le mercredi 03 mars 2021 à 09H01

Dans l’hémicycle du palais Bourbon, Jean-Hugues Ratenon a, hier, pris la parole pour demander la révision des motifs impérieux des déplacements des Ultramarins vers les départements et territoires d’Outre-mer. 

« Les refus des motifs impérieux ne répondent pas au principe élémentaire d’humanité mais plus grave nous devons demander pour organiser notre vie privée », a lancé le député Insoumis. L’élu a pris l’exemple d’un Réunionnais empêché de rentrer pour l’enterrement de sa grand-mère. 

Des instructions ont été données « pour faire preuve de discernement dans l’application de ces motifs impérieux », lui a répondu le ministre des Outre-mer. « Si il y a eu des cas qui n’ont été pas correctement appliqués je présente mes excuses à nos concitoyens. Je pense qu’il faut le dire aussi simplement que cela sans chercher la polémique », a ajouté Sébastien Lecornu. 

 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Kanaky Nouvelle-Calédonie : Paris doit libérer les prisonniers politiques déportés et négocier la période de transition

Le Parti Communiste Réunionnais (PCR) appelle à la libération immédiate des prisonniers politiques calédoniens déportés en France et exhorte Paris à négocier une période de transition pour le retour à l’indépendance de la Kanaky Nouvelle-Calédonie, suite à l’intensification des violences et répressions depuis la remise en cause de l’Accord de Nouméa.

Laurent Berger refuse le poste de Premier ministre et avertit contre le Rassemblement national

L’ancien patron de la CFDT, Laurent Berger, a affirmé ce matin qu’il n’était pas intéressé par le poste de Premier ministre, même si le Nouveau Front Populaire, l’alliance des partis de gauche, venait à remporter les élections législatives des 30 juin et 7 juillet.
Son nom avait été évoqué pour Matignon par le socialiste Raphaël Glucksmann, chef de file de son camp aux élections européennes.

La lettre aux Français d’Emmanuel Macron

A l’approche du premier tour des législatives anticipées, le président de la République s’est une nouvelle fois adressé aux Français. Emmanuel Macron, à l’origine de ces élections anticipées, voit son parti distancé selon les sondages et appelle les citoyens à se rendre aux urnes pour choisir “la troisième voie” face aux extrêmes.

6e circonscription : Alek Laï-Kane-Cheong et Florence Chane-Tune lancent un appel « à la responsabilité »

Près de 400 personnes se sont rassemblées ce dimanche à Sainte-Suzanne pour soutenir Alexandre Laï-Kane-Cheong et Florence Chane-Tune, candidats Croire et Oser soutenus par la Plateforme réunionnaise dans la 6e circonscription. Ce meeting chez l’habitant a permis au duo de clarifier leur positionnement et de répondre aux critiques de leurs adversaires, notamment du député sortant Frédéric Maillot.