Revenir à la rubrique : Culture | Société

« Pourquoi j’ai mal » : Le saltimbanque des séparations est de retour

Le chanteur Guy a été l'une des révélations musicales de l'année avec son titre "Bing Bing" en collaboration avec Miisteur Prépa. L'artiste revient avec un nouveau titre "Pourquoi j'ai mal" et continue à montrer sa capacité à exprimer en musique la douleur ressentie lors d'une séparation.

Ecrit par Baradi Siva – le lundi 27 novembre 2023 à 07H42
Capture d'écran : Pourquoi j'ai mal - Guy (YouTube)

Le docteur de l’amour a remis sa blouse blanche et vient soigner vos cœurs brisés. Celui qui avait su toucher même les âmes les plus endurcies avec « Bing Bing » (prononcé « Bang Bang », pas comme Chandler) et qui a accumulé plus de trois millions de vues en quatre mois, parle à nouveau de la douleur de la séparation.

Guy semble savoir parler d’un sujet universel avec sincérité et émotion. L’artiste repéré par T-Matt nous livre « Pourquoi j’ai mal » où il raconte une histoire amoureuse qui s’est irrémédiablement terminée amèrement.

 

 

Thèmes : Guy | Musique
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Grangaga
3 mois il y a

Mi koné… mi koné mwin…
Fguirr’ a ou yièrr’ mèm’ l’arivv’ mwin kan mwin té pou fé mon … « footing « …
« Koué ti gardd’ la …moukatt’ « … la kri in garr’ déssi mwin dann’ son l’oto…
Oté…déssi ènn’ ti routt’ séré…
In l’oto y ronff’ forr’, y vyin lansé…
Té in bé-m- doubl’ vé…
Té zoli èk’ in…zoli fy ossi koté passazé…
Bé toutt’ z’afèrr’ lé zoli, lé fé pou gar’dé…
A koz’ sa, zot’ y vé pa ou gardd’…
Si y sa va pa èk’ zot’, zot’ n’a ka rodd’ ènn’.. moss’ parèy’ zot’…
Non, y sa va rodd’ lo boté, bébé, ma rènn’, ma miss’ apré y kri…

Père Plex
2 mois il y a

Ah daccord…

Dans la même rubrique

Fermeture pour travaux du sentier La Brèche – Roche Plate la journée de lundi

Suite aux travaux et/ou évaluations d’état de certains sentiers de randonnée pédestre situés sur le domaine forestier géré par l’ONF La Réunion, certains sentiers peuvent être rouverts, notamment le sentier de Bras de Pontho (sentier Dassy) ainsi que le sentier Mollaret.

A noter, des travaux sont programmés sur le sentier La Brèche – Roche Plate le 4 mars. Ce sentier essentiel aux habitants (actuellement unique connexion entre Mafate Sud et Mafate Nord) a été rouvert mais de brefs travaux (impossibles à réaliser avant cette date) permettront de conserver un sentier sécurisé. Ce sentier sera donc fermé pour la journée du lundi 4 mars 2024 uniquement, prévient l’ONF.

La Réunion face au cancer : Une étude révèle des disparités de survie avec l’Hexagone

La première étude sur la survie des personnes atteintes de cancer à La Réunion entre 2008 et 2018 révèle des disparités significatives de survie entre les différents cancers, mais également entre La Réunion et la France hexagonale. Cette étude met en lumière l’impact de facteurs socio-économiques sur les causes de la maladie et la nécessité d’adapter les stratégies de lutte contre le cancer au contexte local.

Pas de tempête mais du mauvais temps à La Réunion ce week-end

La zone suspecte suivie par Météo France au Nord des Mascareignes ne devrait pas atteindre le stade de tempête de si tôt et se déplacer directement vers le Nord-Est de Madagascar d’ici le début de la semaine prochaine. Sans qu’un lien soit fait avec l’activité cyclonique, les experts prévoient une dégradation de la météo à La Réunion à partir de dimanche. Une vigilance vents forts concernera la moitié Sud de l’île dès samedi après-midi.

Le SNJ se dit « ouvert au dialogue » avec les trois candidats au rachat du Quotidien de La Réunion

Avant que les 48 salariés du Quotidien ne soient consultés sur les trois offres de rachat déposées pour leur journal, il faudra au préalable que celles-ci soient déclarées recevables. Bien qu’aucun candidat ne prévoie de conserver le moindre journaliste, mais seulement d’en recruter un certain nombre après leur licenciement, le syndicat SNJ ne ferme pas la porte aux discussions avec les repreneurs.