Revenir à la rubrique : Economie

Pour des raisons de sécurité, Ewa Air suspend ses vols Mayotte-Anjouan jusqu’à nouvel ordre

Ewa Air, filiale d’Air Austral, a suspendu ses vols de et vers Anjouan, depuis hier et jusqu’à nouvel ordre, rapporte le Journal de Mayotte. La sécurité des vols n’est plus garantie, une situation « récurrente », a expliqué la compagnie.  Les équipages techniques d’Ewa Air rencontrent notamment des difficultés de communication avec la tour de contrôle de […]

Ecrit par Nicolas Payet – le mardi 28 janvier 2020 à 08H27

Ewa Air, filiale d’Air Austral, a suspendu ses vols de et vers Anjouan, depuis hier et jusqu’à nouvel ordre, rapporte le Journal de Mayotte. La sécurité des vols n’est plus garantie, une situation « récurrente », a expliqué la compagnie. 

Les équipages techniques d’Ewa Air rencontrent notamment des difficultés de communication avec la tour de contrôle de l’Aéroport d’Anjouan (Comores). « La liaison radio est rendue difficile depuis la détérioration il y a plusieurs mois d’une antenne relais, qui n’a aujourd’hui pas été réparée. Celle-ci entraine l’absence de contrôle efficace des airs par les autorités locale comoriennes, obligeant les équipages techniques des compagnies aériennes d’assurer eux-mêmes les distances règlementaires », rapporte le média, citant un communiqué d’Ewa Air. 

La compagnie pointe également du doigt des prestations au sol défaillantes, notamment auprès des services SSLIA (Services de Sauvetage et de Lutte contre l’Incendie des Aéronefs), ne répondant pas aux exigences de sécurité aéronautique.

Les opérations ne reprendront que lorsque la compagnie estimera que les conditions préalables à la sécurité des vols seront garanties.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Trois offres de rachat pour Le Quotidien de La Réunion

L’imprimeur Alfred Chane-Pane, le président du JIR, Jacques Tillier, et le patron de presse hexagonale Henri Nijdam sont les trois candidats à la reprise du Quotidien de La Réunion, placé en liquidation judiciaire depuis le 4 octobre. Aucun des repreneurs potentiels ne s’engage à conserver les journalistes, même si tous prévoient d’en réembaucher un certain nombre après leur licenciement.

Prix à la consommation : +16,7 % pour les produits frais en janvier

En janvier, l’indice des prix à la consommation s’est stabilisé à La Réunion après trois mois consécutifs de hausse. Conséquence du passage du cyclone Belal, les prix de l’alimentation repartent à la hausse. Une hausse principalement portée par celle des produits frais.