Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Noël : Non, non, rien n’a changé, tout, tout, a continué

La nuit descend sur Bethléem en Judée, une femme, sur le dos d'un âne, accompagnée de son époux, après un voyage épuisant, s'apprête à accoucher. Elle cherche un refuge, un lieu propice pour donner naissance.

Ecrit par zinfos974 – le dimanche 24 décembre 2023 à 08H39

Elle est pauvre, partout où elle passe, elle est rejetée. Le couple n’a pas d’autre choix que de se diriger vers une grotte, utilisée comme étable pour les animaux, empreinte d’excréments, d’odeurs, de saleté, et d’insectes. Marie et Joseph n’avaient pas le choix, car le cœur des hommes est teinté d’orgueil, rejetant invariablement les plus vulnérables.

Existe-t-il aujourd’hui une seule femme au monde qui accoucherait dans de telles conditions ? Qu’est-ce qui motive un être divin à sacrifier sa vie sur une croix, après avoir enduré toutes les humiliations dès sa naissance, pour ceux-là mêmes qui l’ont avili, sinon un amour immense, dépourvu de limites, allant jusqu’à la mort ? 2023 ans plus tard, qu’est-ce qui a changé ?

Avons-nous compris ce message d’amour ? Les Poppys chantaient : non, non, rien n’a changé, tout, tout, a continué.

C’est l’histoire d’une guerre interminable entre Palestiniens et Israéliens où des tonnes de bombes américaines pulvérisent 18 412 innocentes femmes et enfants palestiniens. C’est l’histoire d’un gouvernement israélien ultra-raciste qui, au nom de la vengeance, perpètre un génocide contre le peuple palestinien. C’est l’histoire d’un massacre de 1 200 Israéliens, dont 36 enfants, par un groupe de terroristes.

C’est l’histoire des Occidentaux hypocrites qui ont encouragé le gouvernement israélien et qui ont eux aussi du sang sur les mains C’est l’histoire des Ukrainiens aspirant à la liberté, massacrés par un Poutine jadis admiré. Un Poutine accueilli à Versailles comme un Tsar, honoré de la Légion d’honneur, aujourd’hui, poursuivi pour crime de guerre.

C’est l’histoire des conflits au Yémen, en Afghanistan, au Sahel, au Soudan, des guerres alimentées par les intérêts des belligérant. C’est l’histoire de nos villes illuminées par les guirlandes, qui éclairent une population de sans-abris, survivant en fouillant les poubelles pour manger nos restes. C’est l’histoire de ces femmes maltraitées qui vivent désormais dans nos rues et le soir venu, sont violées sous nos fenêtres.

C’est l’histoire de nos politiques, qui une fois élus sont incapables de trouver 50 000 euros pour construire un local, pour ces sans-abris. C’est l’histoire de tout un peuple en Occident qui s’apprête à fêter Noël et le réveillon du Jour de l’An, à se livrer à la délectation sans retenue, même aux gaspillages, et pour l’indigestion, aucune inquiétude, à sa disposition une panoplie de médicaments.

C’est l’histoire d’une grande et cruelle tragédie, d’une famine qui sévit encore et toujours dans le monde et qui aura tué du soir de Noël au jour de l’An, au moment de notre indigestion, pas moins de 250 000 innocents.

Non, non, rien n’a changé, tout, tout a continué

Georges Donald POTOLA

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Invitation à l’attention de Madame Geneviève Guévenoux, Ministre déléguée aux Outre-mer, de la part des 42 000 signataires du Collectif Oasis Réunion

Madame la Ministre. 

Notre Collectif, qui représente les plus de 42 000 signataires du Manifeste d’Oasis Réunion, a le plaisir de vous inviter, si vous étiez sur l’île entre le 17 et le 22 avril, à venir nous rendre visite dans Les Jardins Familiaux du Chaudron à SAINT-DENIS, soit le mercredi 17 avril à 10H, soit les samedi 20 et dimanche 21 avril, à l’occasion du GRAND NETTOYAGE DE LA RÉUNION que nous organisons en célébration de la Journée Mondiale de la Terre 2024. 
Le petit spot vidéo d’une minute visible à ce lien  en fait une courte mais « intense » présentation.