Revenir à la rubrique : Mayotte

Mayotte : L’ancien juge Hakim Karki écope d’une peine alourdie en appel pour viol

L'ancien juge d'instruction de Mayotte, Hakim Karki, a vu sa peine alourdie en appel par la cour d'assises du Val-de-Marne pour le viol d'une jeune femme en juillet 2014 après une soirée à Mamoudzou. Condamné en première instance à huit ans de prison, il écope désormais de 10 ans de réclusion.

Ecrit par N.P. – le vendredi 05 avril 2024 à 08H04

Après un long délibéré, Hakim Karki, écroué en décembre 2022, a fait appel de sa condamnation. La cour d’assises du Val-de-Marne a considéré que les déclarations de la victime étaient sincères tout au long de la procédure, contrairement à celles de l’accusé, jugées évolutives.

Hakim Karki, également accusé d’imposer une relation sexuelle forcée, affirme être victime d’une machination visant à l’éloigner des affaires sensibles de l’île, notamment celles impliquant le groupe Lafarge. Il réfute les accusations et parle d’un acte consenti avec la plaignante.

Jugé pour viol à Mayotte, un ancien juge d’instruction crie au complot

Thèmes : Mayotte
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mayotte : L’épidémie de choléra s’étend à un nouveau quartier

L’épidémie de choléra qui sévit actuellement à Mayotte continue de susciter l’inquiétude, notamment après la confirmation hier d’un cas dans un nouveau quartier de l’île, portant le total à 67 personnes infectées.
Parmi les victimes figure une fillette de trois ans décédée la semaine dernière.

Choléra à Mayotte : L’ancienne directrice de l’ARS accuse les élus d’être responsables

Dominique Voynet, qui fut ministre de l’Environnement dans le gouvernement de Lionel Jospin et directrice de l’Agence régionale de santé de Mayotte de 2019 à 2021, appelle l’État à accélérer les travaux d’assainissement des eaux usées sur l’île pour freiner le risque de propagation du choléra. Et elle n’hésite pas à pointer du doigt la responsabilité des élus locaux, accusés d’immobilisme.

Un enfant meurt du choléra à Mayotte

Il s’agit du premier décès recensé par l’Agence régionale de santé. L’enfant habitait dans le quartier de Koungou dans lequel plusieurs cas de choléra ont été identifiés ces dernières semaines.

Mayotte : 26 cas de choléra détectés par les autorités

L’île aux parfums fait face à une augmentation préoccupante du nombre de cas de choléra. Alors que les autorités sanitaires avaient déjà repéré 13 cas, deux jours plus tard, ce sont pas moins de 26 personnes qui ont été diagnostiquées. Un centre de vaccination a été mis en place à Koungou, principal épicentre de l’épidémie.