Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

L’USPPM revendique, les cartes sont dans les mains du gouvernement !

 Depuis plus de 20 ans, les Ministres qui se sont succédés à Beauvau n’ont pas souhaité prendre en considération les revendications sociales des policiers municipaux, obéissant vraisemblablement à la puissante AMF qui fuit le débat face aux organisations syndicales. L »USPPM a saisi les 597 Députés afin qu’ils interpellent Monsieur le Ministre sur les incidences manifestes […]

Ecrit par zinfos974 – le vendredi 18 décembre 2009 à 09H37

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

 Depuis plus de 20 ans, les Ministres qui se sont succédés à Beauvau n’ont pas souhaité prendre en considération les revendications sociales des policiers municipaux, obéissant vraisemblablement à la puissante AMF qui fuit le débat face aux organisations syndicales.

L »USPPM a saisi les 597 Députés afin qu’ils interpellent Monsieur le Ministre sur les incidences manifestes des décrets de 2006 qui ont induits un blocage total de la progression des carrières de tous les cadres d’emplois constituant la Police Municipale notamment dû au détachement massif des agents de l’Etat,

L’USPPM constate également l’impuissance de l’Etat à faire appliquer, par de très nombreuses collectivités, les textes dont certains se devraient d’être en application depuis 2005, que des pressions sont régulièrement exercées contre les policiers municipaux qui osent dénoncer la non application de la loi et qui pour finir sont licenciés avec la « bénédiction » des services de l’Etat qui ne veulent pas prendre à bras le corps le problème.

Si certaines organisations syndicales ont dores et déjà appelés à la grève illimitée. des Timbres Amendes, l’USPPM, si rien ne bouge rapidement, appellera à la grève totale, une grève qui face à l’insuffisance des moyens de l’Etat à assurer la sécurité sans le concours de la Police Municipale considéré comme la troisième force de sécurité de l’Etat ne sera pas sans créer de sérieuses difficultés.

Le Ministre n’affiche pas clairement sa volonté de voir satisfaites l’ensemble des revendications sociales y compris sur le plan de la protection des policiers municipaux et des revendications statutaires, préférant se limiter à des emplâtres sur une jambe de bois, c’est pourquoi, comme toujours, l’USPPM défendra la profession et la profession seulement , et ses valeurs avec beaucoup de force et de conviction, car toutes ses revendications sont légitimes.

Jean-Louis DEL PISTOIA

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique