Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Lumière de notre temps : merci, Madiba

Vous êtes né le 18 juillet 1918, dans la tribu de Madiba. A l’âge de 26 ans, en 1944, vous intégrez l’ANC (Congrès National Africain). Vous participez à la lutte d’abord pacifique contre la minorité blanche en Afrique du Sud et sa politique de ségrégation raciale. L’ANC dissoute en 1948, et voyant que la lutte […]

Ecrit par Dr Bruno Bourgeon, Association Intiatives Dionysiennes – le vendredi 06 décembre 2013 à 09H10

Vous êtes né le 18 juillet 1918, dans la tribu de Madiba. A l’âge de 26 ans, en 1944, vous intégrez l’ANC (Congrès National Africain). Vous participez à la lutte d’abord pacifique contre la minorité blanche en Afrique du Sud et sa politique de ségrégation raciale. L’ANC dissoute en 1948, et voyant que la lutte pacifique ne donnait rien, vous prenez la tête de la branche militaire de l’ANC, et menez à partir de 1961 une campagne de sabotage contre les institutions civiles et militaires sud-africaines. Vous êtes arrêté en 1963 par la police avec l’aide de la CIA.

Après 27 années d’emprisonnement, souvent dans des conditions très dures, comme à Robben Island, au large du Cap, où vous passez 18 années, vous êtes libéré le 11 février 1990, et cherchez alors la réconciliation avec le gouvernement de Frédérik de Klerk, pressentant que le peuple Afrikaaner s’accrochezrait au pouvoir tant qu’il aurait peur de l’après, peur de la démocratie. Pour avoir mis fin à l’apartheid, vous recevez de concert en 1993 le prix Nobel de la Paix. Vous devenez le premier président noir d’Afrique du Sud en 1994. Vous prônez la réconciliation nationale, puis vous retirez de la vie politique après un unique mandat.

Vous resterez une personnalité mondialement écoutée, comme le père de la « nation arc-en-ciel », malgré les difficultés économiques et sociales persistantes de l’Afrique du Sud. Votre départ le 5 décembre 2013, à l’âge de 95 ans, fait de vous, pour la postérité, l’une des personnalités politiques les plus marquantes du 20ème siècle, ayant contribué à rehausser l’humanisme chez l’Homme, au même titre que Martin Luther King ou Mohandas Gandhi.

Pour cela, pour tout ce que vous avez réalisé, pour avoir été l’un des phares de notre temps, pour avoir éclairé de votre personnalité les luttes anti-raciales, merci, Madiba. Merci d’avoir été. Vous ne disparaîtrez pas de notre mémoire collective que vous continuerez, par votre lumière, de guider.

Dr Bruno Bourgeon
Association Initiatives Dionysiennes

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Une journée solidaire

Le 15 février 2024 l’association solidarité réunionnaise pour un meilleur lendemain a fait une distribution de denrées alimentaire d’envergure.

Pathétique Poutine ou la maladie du pouvoir

Si je devais évoquer le flair d’un animal face à Poutine, je m’identifierais à un vieux « renard » afin de me rendre compte de sa structure psychologique névrotique complexée sous-jacente. Biden et...

Groupes électrogènes : « Un audit est nécessaire »

Cette lettre s’adresse aux responsables de la Sécurité Civile : l’Etat et les Collectivités. Lors du dernier phénomène cyclonique, des commerçants ont fait la promotion de groupes électrogènes. Anticipant des coupures d’électricité prolongées, des clients faisaient la queue devant certains magasins. La peur des avaries alimentaires a poussé de nombreux Réunionnais à se doter de ce moyen de secours. 

Le nouveau Ministre Frédéric Valletoux va-t-il sacrifier ses convictions ?

Onze ans à la Présidence de la Fédération hospitalière de France (FHF), chevronné du système de santé et défenseur de l’hôpital public, Frédéric Valletoux, arrive au chevet de l’hôpital. Armé de ses convictions, il a toujours mis sa voix au service de la santé et se voit ainsi récompensé par un poste de Ministre.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial