Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

L’extravagance biologique

L’énergie du soleil est plus abondante que nécessaire à la vie sur Terre. Le processus qui préside aux grands équilibres de la nature n’est donc pas dû à la rareté ou à la lutte pour la vie mais au contraire à une destruction permanente et naturelle de cet excès de vie par les prédateurs. Il […]

Ecrit par François-Michel MAUGIS – le dimanche 14 mars 2021 à 11H22

L’énergie du soleil est plus abondante que nécessaire à la vie sur Terre.

Le processus qui préside aux grands équilibres de la nature n’est donc pas dû à la rareté ou à la lutte pour la vie mais au contraire à une destruction permanente et naturelle de cet excès de vie par les prédateurs. Il y a donc surproduction de vie sur notre planète et la globale harmonie de la nature, est le résultat d’une limitation de cette profusion, par la prédation. Plus de 99% des semences produites dans la nature sont inutilement gaspillée. Une proportion ahurissante de jeunes plantes ou de jeunes animaux n’atteignent pas l’âge adulte, etc.  L’espèce humaine qui a failli disparaître à son origine, est la meilleure illustration de ce dynamisme exacerbé de la vie. Avec le temps, elle a su se protéger de la très grande majorité de ses prédateurs. De quelque centaines d’individus au départ, elle a atteint une folle quantité d’individus.

Dieu merci, elle se détruit elle-même.

[http://www.assee.fr]urlblank:http://www.assee.fr/
 
L’extravagance biologique : Théorie développée par l’éthologue Fleur Daugey et quelques autres.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nous, peuple de la France Métisse

Nous, les réunionnais attachés au Dialogue Interculturel et au Vivre Ensemble, peuple de La France Métisse, et, habitants de l’île de La Réunion : yabs, kafs, malbars, zoreys, zoréols, créoles métissés, chinois, zarabes, malgaches, comoriens, mahorais, mauriciens, maghrébins, avec tous les autres citoyens de toutes origines, nous sommes éveillés et conscients face à la concrétisation du danger d’un Mouvement politique xénophobe qui utilise, sans vergogne, la démocratie pour prendre le pouvoir et conduire notre Nation vers le repli sur soi, vers la stigmatisation d’une partie du peuple de France, vers le chaos socio-économique, vers l’anéantissement culturel, vers l’hystérie collective tendant à réduire drastiquement le champ d’expression des libertés et des opinions alternatives à sa propre doxa.