Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

L’évolutionnisme

Dans ces temps perturbés ou il est de bon ton de remettre en question nombre de théories, principes et usages, la théorie de l’évolution de Ch. DARWIN est bien mise à mal par l’institution Sciences Po de Reims et ses enseignants philosophes révolutionnaires. Il faut cependant reconnaitre que dans sa Théorie DARWIN a omis de […]

Ecrit par Jean Peutplus – le dimanche 10 juillet 2022 à 09H59

Dans ces temps perturbés ou il est de bon ton de remettre en question nombre de théories, principes et usages, la théorie de l’évolution de Ch. DARWIN est bien mise à mal par l’institution Sciences Po de Reims et ses enseignants philosophes révolutionnaires.

Il faut cependant reconnaitre que dans sa Théorie DARWIN a omis de parler d’une branche particulière apparue au cours de l’évolution de l’ Homo-Sapiens. Probablement à cause d’une apparition trop récente par rapport à l’âge de DARWIN et d’absence de découvertes de Monsieur COPPENS.
Il s’agit de la branche des Homo Motardus sp. qui se manifestent le matin très tôt, le soir au retour dans leurs grottes, et surtout les samedis et dimanches après leurs chasses hebdomadaires en bandes hurlantes.
Cette espèce déjà évoquée par une célèbre voyante nommée Brigitte B. alias BB, qui évoquait dans leur biologie les sensations particulières ressenties par eux durant leurs déplacements. « Des vibrations qui leur remontent dans le bas des reins »

Cette espèce variante de Sapiens vulgaris, est constituée d’un humanoïde et d’une machine hurlante et vibrante, qui s’annonce, en se rapprochant de vous, par un vacarme sonore insupportable. Ces êtres sont en réalité des chimères créees à l’origine pour pouvoir mieux se déplacer, mais qui malgré leur très grande fragilité, et leur taux élevé d’accidents se reproduisent très rapidement.
Mais ces étranges individus font,  pour la plupart d’entre eux le même rêve :  posséder la plus grosse machine et passer de petits cubes à gros cubes plus bruyants et surtout plus rapides. Ce qui est un avantage pour leurs chasses dominicales même de nuit.
Tout cela provoque, chez les autres espèces des nuisances énormes mais les Motardus s’en fichent royalement et même injurient les Homo vulgaris.

De plus on note un certain laisser aller de la part des grands surveillants des Vulgaris en uniformes et armés qui avaient promis de prendre à bras le corp ces comportements délictueux : radars décibels, radars de vitesse, équipements etc…
Au contraire on a l’impression que les contrôleurs font tout pour leur faciliter la vie :
ralentisseurs spéciaux pour les machines ce qui leur permet de ne pas respecter le code et rouler toujours plus vite même en zone urbaine.

Toujours rien à l’horizon dans les savanes.

Un Vulgaris énervé et excédé de l’Ancienne Route Nationale 3 surtout depuis qu’elle a été refaite

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Devoir de mémoire obligatoire ?

Le maire RN de la Plaine des Palmistes a, semble-t-il, réalisé l’unanimité de la classe politique contre lui en prenant position contre l’idée d’un devoir de mémoire qui l’obligerait personnellement à fêter le 20 décembre. La revendication de cette liberté individuelle lui a valu un déferlement de réactions hostiles auquel même des candidats du RN ont participé. Ainsi, mis à part l’antisémitisme, Johnny Payet s’est trouvé accusé d’à peu près tous les pires travers qu’on puisse reprocher à un homme politique. Cette prodigieuse diversité des griefs portés contre lui garantit qu’il est vain d’espérer un fondement rationnel à ce qui apparaît avant tout comme un débordement émotionnel collectif contre l’homme à abattre du moment. Traditionnellement on parle de lynchage médiatique et, en l’occurrence, le terme ne semble pas usurpé.

Jardin des merveilles : l’expérience de Bangalore peut-elle faire éclore un aéroport Guerlain sur l’Arc Atlantique ?

Dans la célèbre plantation Guerlain de Mayotte, « jardin archipel » du canal du Mozambique ; se trouve à quelques centaines de mètres du centre de Combani l’une des plus importantes plantations d’Ylang-Ylang, la fleur qui a révolutionné le parfum, ainsi que des épices comme les clous de girofle et la vanille. Alambics, distillat d’essences, allée de cocotiers … Entre nature et architecture, l’univers de la parfumerie peut-il servir de laboratoire d’inspiration et de décarbonation de l’aviation du XXIème siècle ?