Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Lettre ouverte à Christian Annette

Monsieur Annette borde pas nout camarade

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 12 février 2015 à 14H32

Monsieur Christian Annette, les sympathisants socialistes de Sainte-Marie sont très attristés et déçus par votre comportement. D’abord, nous n’avons pas apprécié votre comportement après les municipales lorsque vous avez rejeté sur les autres et sur les militants la responsabilité de notre échec. Ensuite parce que vous avez annoncé que vous quittiez Sainte-Marie en disant que ses habitants ne valaient pas un homme comme vous. C’était maladroit mais vous avez changé d’avis et vous revenez pour les cantonales.

On pourrait dire « tant mieux » mais malheureusement vous ne revenez pas dans de bonnes conditions. Monsieur Annette, personne ne comprend pourquoi vous avez bordé l’élue Marie-Jo MUSSARD et pourquoi vous lui avez demandé de démissionner du conseil municipal pour faire monter un autre. Pourquoi ? Marie-Jo n’a courage. C’est une femme du peuple qui fait bien son travail. Les sympathisants et les militants sont déçus par votre comportement. Comment peut-on vous croire lorsque vous parlez de respect et de droit des femmes ? Monsieur Christian Annette, bordes pas nout camarade, sinon personne ne sera avec vous pour les élections.

Un groupe de sympathisants socialistes déçus

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La paix dans les cœurs et le courage de l’esprit pour une extinction des foyers de tension.

Nous vivons dans un monde où les conflits et les tensions sont malheureusement monnaie courante. Des foyers de tension persistent dans de nombreuses régions, causant souffrances et désespoir aux populations concernées. Face à cette situation, il est plus que jamais nécessaire de faire appel à la paix dans les cœurs et au courage de l’esprit pour que nous puissions obtenir des actes tangibles dans la cessation de ces foyers de tension.