Revenir à la rubrique : Communiqué | Société

Le préfet de La Réunion condamne fermement les multiples inscriptions à caractère antisémite constatées ces derniers jours

La préfecture de La Réunion s'exprime dans un communiqué suite à plusieurs tags antisémites inscrits à Saint-Denis, à Sainte-Marie, au Port et à Saint-André récemment.

Ecrit par N.P. – le lundi 04 décembre 2023 à 21H40
Photo : Alexandre Robert

Communiqué :

Depuis plusieurs jours, des inscriptions à caractère antisémites ont été constatées : à Saint-Denis ce 2 décembre avec des tags découverts sur le mur d’un particulier et sur la porte d’un conteneur de chantier, à Sainte-Marie jeudi 30 novembre sur des panneaux routiers et enseignes d’entreprises, sur un panneau publicitaire de Sainte-Clotilde le 24 novembre, sur des murs d’immeubles au Port le 9 novembre, ou encore le 30 octobre sur l’enceinte du centre communal d’action sociale de Saint-André.

Le préfet condamne fermement ces actes, rappelant que l’ouverture et la tolérance sont le ciment du vivre-ensemble à La Réunion.

Les forces de police et de gendarmerie mettent tout en œuvre pour retrouver les auteurs de ces faits afin qu’ils répondent de leurs actes devant la justice. Ils encourent jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende.

L’antisémitisme et toutes les autres formes de haine n’ont pas leur place dans notre République.

S’abonner
Notification pour
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Romu
2 mois il y a

ce sont toutes les religions qu’il faut éradiquer

Thémis
2 mois il y a

Il a mis du temps pour « condamner « , ça a commencé depuis le 30 octobre tout de même. Romu n’a pas tort, le monde serait plus paisible sans religion.

MOI C MOI
Répondre à  Thémis
2 mois il y a

Vous croyez vraiment ce que vous écrivez là? Si tel est le cas vous êtes complètement à côté de la plaque. Regardez ce qui se passe actuellement dans le monde, au Moyen-Orient  en Europe ou ailleurs, de quel côté que l’on se tourne c’est pareil. Pour assoir son pouvoir, notre monde devient fou, folie des grandeurs, du pouvoir de l’argent de conquête. Vous dites « le monde serait plus paisible sans religion » non ce serait pire. Les religions (quelle qu’elle soit)  enseignent l’amour – la paix – le partage – l’humilité – la sagesse – la réconciliation – le vivre ensemble. Il n’y aurait plus alors aucun garde-fou.

sbuba
2 mois il y a

celui du chaudron serait très facile à interpeller.
la police a tous les éléments.

Lulu
2 mois il y a

tiens le brasseur d’air est de sortie!

jo cazanove
Répondre à  Lulu
2 mois il y a

Le gouvernement brasse de l’air nous sommes dirigés par des ploucs qui n’aime pas la France , à quand un vrai homme d’état pour ce pays!

Nene
2 mois il y a

Merci.
Car c’est insupportable.
Les juifs sont notre histoire. Qu’ils sachent que La France les aime.

Judge DreDD 💀
2 mois il y a

Pour MOI, les religions sont tous des sectes inventé par l’homme pour asservir les personnes à une cause, une doctrine pour enrichir les plus hauts. En contre partie il offre une porte de secours, un espoir après la mort ! L’homme a peur de mourir, il espère ou aspire à une renaissance ou autre, mais on est que de l’oxygène, carbone, hydrogène, azote, calcium, phosphore. Si un jour l’homme arrive à vaincre la mort, se sera la mort des religions !
Et la vérité c’est que … .. .

Clay basket
2 mois il y a

Quid du racisme dans les services de l’État ?

Dans la même rubrique

Le Département et ses partenaires font front commun contre les violences intrafamiliales envers les enfants

« Nous ne pouvons pas rester les bras croisés, constater cette augmentation et ne pas agir ». Le Département passe la seconde dans sa lutte contre les violences intrafamiliales (VIF). Ce mercredi, à l’occasion de la tenue de l’Observatoire départemental de la protection de l’enfance (ODPE), la collectivité départementale a signé en compagnie de ses partenaires son Plan départemental de prévention et de lutte contre ces violences, avec une attention toute particulière envers les enfants. (Photos : Alexandre Robert).

MFR : Les salariés grévistes demandent la conciliation de la Direction du Travail

Le débrayage de ce lundi n’ayant pas abouti, une grève illimitée est lancée dès ce mardi 20 février au sein de la Maison familial rurale (MFR) de la Plaine-des-Palmistes par la totalité des salariés de la structure. Ce mercredi, une réunion s’est tenue au siège de la Direction de l’alimentation, de l’agriculture et des forêts (DAAF) mais n’a rien donné. Une réunion de conciliation doit se tenir en fin de journée à la maire de la Plaine-des-Palmistes, mais les grévistes, soutenus par l’Union Régionale 974, appellent d’ores et déjà la Direction du Travail à rentrer dans la danse.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial