Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Le droit de réponse du Koléktif Union Rényoné Résponsab

Suite à votre article (lien ci-dessous) datant du dimanche 2 décembre 2018, veuillez trouvez ci-joint notre droit de réponse. Nous attendons de votre part une publication sur votre site. Bien à vous Le KURR https://www.zinfos974.com/Pierrot-Dupuy-Les-raisons-pour-lesquelles-nous-avons-censure-la-video-de-la-bagarre-a-St-Gilles_a134735.html?fbclid=IwAR37McYEewO3Ee5fnlKSD9W_fFDjL3unj8zzzUUEfFNdxqE-ZbhNPAlyED4

Ecrit par KURR – le lundi 10 décembre 2018 à 12H29

Le K.U.R.R. fait aujourd’hui un constat:
– l’affaire d’Anthony et Clément appelés à comparaître dans l’affaire des paillotes, nous le rappelons, illégalement installées

– Mr Philippe CADET appelé à comparaître en justice pour avoir dénoncé le grand remplacement qui s’est mis en route à la Reunion ( sous prétexte d’un tag )

– Mr Frédéric MARIE FRANÇOISE appelé à comparaître pour avoir défendu un femme lors de l’agression récente à Saint Gilles (suite à une plainte faite par l’homme qui a agressé un manifestant à coup de bombe insecticide, qui a également traité les créoles d’insectes et qui enfin s’apprêtait à agresser physiquement une manifestante lorsqu’il a été dépassé par la situation qu’il avait lui même engendré).

– D’autres noms sont cités dans un article de Clicanoo, intitulé « Au sein des gilets jaunes : Les « infiltrés » »
– Chaque injustice au détriment du peuple réunionnais aussitôt qu’elle est dénoncée, se voit être qualifiée de démarche activiste ou encore raciste.

Concernant ses trois affaires, mis à part Mr Ratenon qui s’est exprimé dans le procès Xéna et celui des paillottes, à aucun moment nous avons vu nos élus réunionnais montés au créneau pour dénoncer l’acharnement de la justice contre les militants du peuple réunionnais.

Ces constats sont des exemples de ce qui se passe à la Reunion depuis plusieurs années et ils sont malheureusement de plus en plus fréquents.

La question que le K.U.R.R. se pose aujourd’hui est la suivante:
Chercherait-on à museler les militants qui œuvrent pour le peuple réunionnais?
La justice et les médias agissent de telle sorte qu’il devient de plus en plus difficile de penser le contraire. Défense d’exprimer librement ce que l’on a dire.

Justice à deux vitesses…

Les politiciens en place nous montrent ouvertement que leurs intérêts sont personnels et non pas ceux du peuple. Copinage et camaraderie prennent le dessus !!!

Réunionnaises, Réunionnais, nous ne pouvons plus nous protéger les uns les autres, nous ne pouvons plus rendre à la justice son essence même qui est d’être juste… tout ce que chacun d’entre nous essaie de mettre en œuvre pour et avec le peuple réunionnais est compromis, dévié ou encore muselé !!!

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Diaspora Indienne : Pèse-t-elle dans les Élections générales en cours ?

Cet article explore le rôle de la diaspora indienne dans les élections indiennes, alors qu’elle mobilise le soutien des partis politiques et plaide en faveur d’une plus grande représentation.

Par Ajay Dubey – Professeur d’Études Internationales, ancien Recteur à la Jawaharlal Nehru Université (JNU), Delhi (Inde), Secrétaire général de l’Association Indienne d’Études Africaines (ASA India), Président de l’Organisation d’Initiatives de la Diaspora (ODI International).