Revenir à la rubrique : Politique

Le budget primitif 2010 du Conseil général s’élève à 1,4 milliard d’euros

La présidente de la collectivité départementale a ouvert l'assemblée plénière ce matin, en définissant un cadre assez étroit pour le budget 2010. Lors de sa présentation détaillée Bachyl Vally, délégué aux finances, a confirmé la nécessité des restrictions pour 2010.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le mercredi 16 décembre 2009 à 09H57

C’est Jean-Claude Fidji qui a donné les premiers éléments du budget primitif 2010 “en augmentation de 0,71 % par rapport à celui de 2009”. Sur le 1,4 milliard d’euros, 1,172 milliard est affecté aux dépenses de fonctionnement, et 189 millions d’euros seront réservés à l’investissement.

Ce budget primitif 2010 comprend plusieurs projets : un plan “crèche”, le financement de 9.000 contrats uniques d’insertion, amélioration du pouvoir d’achat des personnes âgées et handicapées. Sur ce dernier point, Nassimah Dindar a confirmé le versement de l’allocation de solidarité aux personnes âgées. “Cette allocation ne sera plus versée qu’une fois par an au lieu de tous les six mois”.

Le Département multipliera, en 2010, ses actions en faveur de l’aménagement et du développement durable. La collectivité renforcera également son intervention dans le développement des énergies renouvelables. Le secteur agricole, rural et forestier bénéficiera d’un complément de crédits de paiement de 2 millions d’euros.

Lors de son intervention, Jean-Claude Fidji a également rappelé la poursuite des travaux de basculement de l’eau de l’Est vers l’Ouest, “le Grand projet d’irrigation du Littoral Ouest”. Ce sera aussi le cas pour les travaux d’entretien et de sécurisation du réseau départemental routier, “avec notamment le programme de suppression des radiers”.

“En matière de sécurité, le Département renforcera aussi son partenariat avec le SDIS, en investissant 7 millions supplémentaires pour la construction des casernes”.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Raphaël Glucksmann à La Réunion : Pour une Europe « de la solidarité »

La famille socialiste réunie au grand complet ce samedi lors du meeting de Raphaël Glucksmann à la Nordev. Plus de 2.000 personnes ont en effet assisté au grand oral du leader de Place Publique, également chef de file du Parti socialiste à l’occasion des élections européennes. Ce dernier a exposé sa vision ambitieuse pour l’avenir de l’Europe et son engagement en faveur d’une société « plus juste et équitable », notamment à La Réunion. (Photos : © Pierre Marchal / Anakaopress)

Photos : Raphaël Glucksmann visite les Jardins du Chaudron

Raphaël Glucksmann, tête de liste du PS-Place publique pour les prochaines élections européennes, a visité ce samedi 20 avril les jardins du Chaudron. Une visite qui s’inscrit dans le cadre de son déplacement de trois jours sur l’île, visant à lancer sa campagne pour les élections de juin prochain.

La délégation sénatoriale socialiste sensibilisée sur le besoin de politiques publiques adaptées aux Outre-Mer

À la veille de leur départ, les 7 sénateurs socialistes reçus cette semaine par leur homologue Audrey Belim ont fait un bilan de leur visite dans l’île. Ces derniers ont en effet entrepris une démarche de découverte des particularités et des défis des territoires ultramarins ainsi que des initiatives locales. Leurs observations seront consignées dans un livre blanc, dans le but d’influencer l’élaboration de politiques publiques mieux adaptées aux spécificités ultramarines.