Revenir à la rubrique : Culture | Société

La Région va voter une aide de 600.000 euros au Quotidien de La Réunion

La majorité régionale va soumettre au vote une aide exceptionnelle au Quotidien de La Réunion lors de la commission permanente de vendredi.

Ecrit par N.P. – le jeudi 30 novembre 2023 à 11H39

Le premier rapport de la commission permanente de la Région Réunion de ce vendredi traitera de la situation financière du Quotidien de La Réunion. Le journal est en procédure de liquidation avec poursuite d’activité. La majorité régionale souhaite soutenir le titre et apporter une aide de 600.000 euros pour permettre la présentation d’un plan de reprise pour sauver les emplois.

Le rapport indique que l’enveloppe sera votée « afin de bénéficier d’un délai supplémentaire pour présenter un plan de reprise pérenne qui permettra de sauvegarder les emplois et préserver la pluralité de la presse sur le territoire. L’entreprise a formulé auprès de la Collectivité une demande d’aide à sa restructuration financière. »

La Région Réunion insiste sur la nécessité d’une intervention pour sauvegarder les emplois car les possibilités de reprise connues n’offrent pas les garanties souhaitées par la collectivité. La majorité régionale indique dans son rapport : « Les propositions de reprise actuelle n’offrent aucune visibilité précise sur le devenir du personnel, la poursuite des activités de cette presse avec sa ligne éditoriale, le maintien de la diversité des opinions et des analyses sur notre territoire. »

Il est par ailleurs évoqué par le Conseil régional que : « D’autres repreneurs locaux ont manifesté leur intention. Toutefois, les projets potentiels optent pour une mise au chômage immédiate de l’ensemble des salariés (50 emplois directs) et des sous-traitants (110 emplois). »

Dans le rapport, la Région Réunion indique l’importance d’une intervention pour maintenir l’activité du Quotidien : « Il convient de rappeler qu’il n’existe que 2 quotidiens sur le territoire de La Réunion. Le Quotidien est, à date, le leader en terme de numéros distribués et vendus. Au delà de l’aspect purement industriel de la situation du Quotidien, se pose un autre sujet, plus pernicieux : c’est la pluralité des opinions qui est en jeu. En effet, dans une économie insulaire, il est primordial de veiller à la diversité des opinions d’une part et, de permettre aux opérateurs locaux du secteur de relayer les multiples point de vue d’autre part.« 

Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
19 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
DOGUS
3 mois il y a

C’est la 2ème mort -véritable- du Quotidien acheté cette fois par Granmerkal avec de l’argent public. Fini toute crédibilité de notre feuille de chou. RIP !

le planteur
3 mois il y a

dans six mois il couleront quand même! c’est juste une perfusion et cette aide aurait aidé beaucoup de TPE qui ont juste besoin de 10 000 / 20 000 pour se relancer et garder de l’emploi.

deja le quotidien n’est plus écologique le papier que ça represente

Tika
3 mois il y a

et toutes les autres entreprises réunionnaises en difficulté financière? elles peuvent faire une demande d’aide à la région egalement?

dg st benoit
3 mois il y a

tata veut vraiment faire plaisir a chane pane on dirait

Marc
3 mois il y a

Et le jour ? On voit la position de la région une nouvelle fois

kaloubadia
3 mois il y a

OUF! il était temps et que cela se fasse! nous avons besoin d’une presse locale qui puisse maintenir un débat pluraliste et surtout un débat soutenu par l’esprit local et non national!!!!et que les journalistes fassent leur boulot d’information auprès des citoyens pour que ceux ci puissent enfin comprendre les arcanes de la fiscalité d’une région et pourquoi la Région peut octroyer cette aide! on lirait beaucoup moins d’âneries quand à « l’argent que l’on dépense »

moss
3 mois il y a

c bien, faut sauver autant un journal que les salariés qui y travaillent depuis de longues années

Emmanuel
3 mois il y a

600000 € qui va être distribuer sur freedoquotidien ???? Après tant que c est pas donné à l autre aigris du samedi matin j en suis ravi.

Lulu
3 mois il y a

reste que s’il n’ont pas suffisamment d’abonnés pour faire vivre l’entreprise à terme ils vont se retrouver dans la m^me situation, sauf à devenir un journal de la Région……!

PIGEON
3 mois il y a

Ainsi donc, la Région récompense un journal qui a toujours soutenu la présidente lorsqu’elle était dans l’opposition. Deux poids deux mesures. Il s’agit de l’argent public. Si l’on donne à l’un il faut aussi donner à l’autre. La vie politique de ce pays a mal à la démocratie §

hersan
3 mois il y a

C’est honteux car pendant ce temps monsieur tout le monde qui a une entreprise on le laisse crever la gueule ouverte ;Ecoeuré !

Male Mascarin
3 mois il y a

+ d’un demi-million d’euros pour un canard boiteux, c’est cher du kilo !

coco sek
Répondre à  Male Mascarin
3 mois il y a

ou sa nou sava meme son fondateur la pi larzen, à nou nena alors?

male mascarin
Répondre à  coco sek
3 mois il y a

Toujours plumer les tétés de la finance public …….sans s’en priver !

riverstar974
3 mois il y a

Elle a du fric à distribuer ? Mais juste à ses amis n’est-ce-pas… Décidemment cette présidente est une vraie calamité

muppets
3 mois il y a

600 000 euros au profit d’une entreprise destinée à disparaître faute d’abonnés, c’est du gaspillage et du favoritisme. Décision à faire annuler par le tribunal administratif dans le cadre d’un recours pour excès de pouvoir car cette décision a un impact négatif certain sur les finances locales

coco sek
Répondre à  muppets
3 mois il y a

Depuis que j’écoute une radio tous les matins , j’achète plus de journal.
J’ai les nouvelles depuis 5 heures du matin.

roubi
3 mois il y a

Ahh les impôts du contribuable… heureusement qu’ils sont là ces con-tribuables 🙂

Skop
3 mois il y a

Verser 600 000 euros a une société en liquidation judiciaire est incohérent car cette somme ira tout de suite vers les créanciers donc pas pour la poursuite de l’activité. Et maintenant je le redis : on continue à colmater les brèches avec de l’argent public ou on réfléchit sur un nouveau modèle de média qui s’adapte à notre époque ? Il faut imaginer un nouveau modèle qui allie le papier, l’audiovisuel et le net !

Dans la même rubrique

Un diagnostic global du Sport à La Réunion pour façonner demain

La Conférence régionale du sport va lancer ses ateliers de concertation afin d’aboutir à un diagnostic général du sport à La Réunion et d’adopter un Projet sportif territorial (PST). C’est pourquoi tous les acteurs gravitant autour du monde du sport sont invités à venir donner leur avis pour préparer au mieux l’île à la pratique sportive de demain.

La Plus Fashion Week fait son show à l’hôtel Créolia

La première édition de La Plus Fashion Week océan Indien organisé par l’association Ô Cœur des Femmes, s’est tenu hier soir à l’hôtel Excel Créolia à Saint-Denis. Un show de trois heures, mélange de catwalk de collections et de tableaux artistiques qui ont ravi un public nombreux venu apprécier la diversité des mannequins et le professionnalisme des organisateurs.

Après vingt ans de conflit, l’élevage bovin de la famille Bègue pourrait être régularisé

Entre nécessité de préservation de l’environnement d’un côté, et appel à la défense d’une activité pastorale de l’autre, le débat sur l’élevage bovin de la famille Bègue, dans le fond de la rivière de l’Est, symbolise les fortes tensions entre autorités de tutelle et agriculteurs installés dans le cœur du Parc national. Après un an de médiation avec l’ONF, le Département, le Parc national et la Daaf, la possibilité d’un règlement à l’amiable, par le biais de la signature d’une convention d’occupation temporaire, semble être envisagée. Même si le Parc national, échaudé, requiert de solides garanties, notamment en matière de lutte contre les espèces exotiques invasives.