Revenir à la rubrique : Faits divers

La photo de la bosse au front de Mathieu Caizergues révélée par sa mère

Cet élément de l'enquête était connu de tous depuis la disparition de Mathieu Caizergues. Le jeune gendarme avait envoyé une photo d'une blessure à la tête à ses proches. La mère du disparu a décidé de rendre publique cette photo.

Ecrit par Zinfos974 – le mercredi 29 juin 2022 à 21H45

Delphine Caizergues était l’invitée de France Bleu ce mercredi. Elle a évoqué la disparition toujours mystérieuse de son fils il y a 5 ans, le 27 juin 2017.

La mère de Mathieu Caizergues a décidé de rendre publique une photo qui faisait partie du dossier de l’enquête sur la disparition du jeune gendarme. L’existence de cette image était connue depuis de nombreuses années. Le Héraultais avait envoyé un selfie à ses proches alors qu’il se trouvait sur cette randonnée fatidique au Maïdo. Une photo où l’on voit qu’il a une bosse à la tête.

Un message qui ne lui ressemble pas

Elle a expliqué à France Bleu  pourquoi elle a décidé de diffuser cette photo aujourd’hui : « On pensait qu’un jour, après nos multiples demandes, le juge qui à l’époque était en poste serait d’accord pour la transmettre à un laboratoire de la gendarmerie pour la faire analyser. Ça n’a pas été le cas. On a refait une demande quand le juge a changé, ça n’a pas bougé davantage. Donc nous avons décidé de la publier pour que l’opinion se rende compte de ce qu’était vraiment cette photo et du fait que nous soyons inquiets de cette photo et pourquoi nous demandions l’analyse de cette photo.  »

Un étrange bandeau qui couvre les yeux

Delphine Caizergues exprime des inquiétudes lors d’une interview dans le Midi Libre  : « On avait signalé dès le départ aux enquêteurs que Mathieu n’employait pas ce langage et ne mettait jamais de filtre sur ses photos. »

La mère du gendarme disparu en arrive donc à douter que ce selfie a été envoyé par son fils, ce qui laisse donc imaginer qu’une tierce personne aurait pu faire parler le téléphone de Mathieu Caizergues pour faire croire à un scénario, mais dans quel intérêt ? L’autre curiosité de ce selfie réside dans la présence de ce bandeau qui masque les yeux de Mathieu Caizergues. Là encore, sa mère se demande si ce bandeau n’a pas été ajouté au montage photo pour dissimuler qu’il a en réalité les yeux fermés, et donc mort au moment de la prise de cette ultime photo. Pourtant, elle ne fera pas l’objet d’une analyse poussée. L’enquête, elle, piétine depuis cinq ans.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Professeur d’aïkibudo accusé de viol sur un élève mineur : La défense pourrait plaider l’acquittement

Alain T., 63 ans, accusé d’avoir violé un adolescent de 16 ans, évoque une relation amoureuse alors qu’il est également poursuivi pour avoir agressé sexuellement un autre mineur invité à dormir à son domicile. Le sexagénaire a déjà été condamné en métropole pour des faits similaires. Mais son avocat avance qu’il pourrait plaider l’acquittement au motif que les victimes qui fréquentaient les sites de rencontre ont sollicité son client.

Indemnités de logement : Didier Robert pourrait ne pas être poursuivi

Didier Robert, ancien président de la Région Réunion, reste sous enquête pour des indemnités de résidence perçues entre 2016 et 2019, potentiellement supérieures à son loyer. Après une condamnation en 2021 pour abus de biens sociaux, l’étude de son dossier est toujours en cours. Son avocat conteste les évaluations financières de la Chambre régionale des comptes.

Le président de l’Ordre des médecins accusé de violences par son ex-compagne

Actuel président de l’Ordre des médecins, le docteur Benjamin Dusang fait l’objet d’accusations de violences de la part de son ex-compagne Lise François, elle-même médecin. Alors que le renouvellement des membres de l’Ordre est prévu le 21 juin, Lise François a vu sa candidature à l’élection indirectement refusée : le dossier de son binôme, le Dr Ramou Anandanadaradja, a été jugé irrecevable et rejeté par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins. Le docteur Anandanadaradja conteste son éviction du scrutin ce jeudi 20 juin devant le tribunal administratif de Saint-Denis.

Saint-Denis : Des policiers tirent sur un chauffard en fuite

Vers minuit ce lundi soir, un équipage de la police nationale a dû se lancer dans une course poursuite dans les rues du chef-lieu pour tenter d’interpeller un conducteur qui roulait à vive-allure. Une autre patrouille, déjà en intervention, a failli être renversée, forçant les agents à faire usage de leurs armes. Finalement, le chauffard a été arrêté à son domicile plus tard dans la soirée.