Revenir à la rubrique : Faits divers

La mule fait une overdose : « Je ne savais même pas que j’avais ingéré 365 gr de cocaïne »

Alors que deux nouvelles mules ont été arrêtées ce mercredi à Gillot et se trouvent en retenue douanière, un jeune femme de 20 ans qui a fait une overdose après la dilatation d'une des 53 ovules de cocaïne qu'elle avait ingérés était jugée ce mercredi pour avoir transporté des stupéfiants le 28 mars dernier, dont la valeur marchande est estimée à 150.000 euros.

Ecrit par Isabelle Serre – le jeudi 11 avril 2024 à 07H11

« Le tribunal n’a absolument pas cru à vos balivernes. Il vous condamne à trois ans de prison ferme et vous maintient en détention », annonce le président de l’audience correctionnelle de ce mercredi.

Taïna F. a voulu faire croire aux magistrats qu’elle avait été droguée, alors qu’elle passait une semaine à Paris, avant de rejoindre La Réunion avec 53 ovules de cocaïne qu’elle avait ingérés. Elle explique qu’elle a découvert qu’elle se trouvait dans le département en voyant sur la blouse de l’infirmière du centre hospitalier de Bellepierre, un badge portant la mention « La Réunion ».

T-shirt blanc, bas de survêtement marqué « Angel  » en bas du dos, la jeune fille originaire de Guadeloupe et âgée de 20 ans ne se démonte pas. La malheureuse entre dans le prétoire en se tenant un ventre douloureux, résultat d’une opération qui lui laissera une cicatrice indélébile.

La jeune mule a en effet été victime d’une overdose alors qu’elle se trouvait à l’hôtel « Le Sélect » à Ste-Clotilde après avoir débarqué de l’Hexagone le 28 mars dernier. La plupart des ovules qui se trouvaient dans son estomac pesaient 10 gr : 7 gr de cocaïne et 3 gr d’emballage. Mais certains ovules blancs qui contenaient également 7 gr de poudre blanche n’étaient entourés que d’un seul gramme. « Un d’entre eux s’est vraisemblablement délité », analyse le procureur de la République. Des ovules de cocaïne dont la pureté a été évaluée entre 71% et 79%.

Ces ovules étaient d’ailleurs trois fois plus dosées que la normale : « des dizaines de rails de coke en quelques secondes, c’est cela qu’il s’est produit lorsque la prévenue en provenance de Montpellier a fait une overdose », synthétise le parquet.

Découverte dans sa chambre d’hôtel avec un pronostic vital très engagé, la vingtenaire a été opérée le 2 avril dernier. On n’en saura pas plus sur l’individu immortalisé par les caméras de surveillance, casquette et tenue noire, un sachet plastique à la main, qui est passé dans sa chambre d’hôtel quelques minutes vers 20 heures et en est reparti les mains vides. C’est vers 2h du matin que la jeune fille s’est sentie mal et qu’elle a demandé à une de ses amies de métropole de prévenir la sécurité de l’hôtel qu’elle était en train de faire un malaise.

Auditionnée à sept reprises, Taïna F. n’a jamais raconté la même chose. « Je savais même pas que j’avais ingéré 369 gr de cocaïne », mentionne-t-elle à l’attention du tribunal. Des propos sans queue ni tête, des contradictions et des invraisemblances ont jalonné le reste de ses déclarations ayant visiblement pour effet d’exaspérer le tribunal.

Pour sa défense, son avocate indique que sa cliente a été « contrainte d’ingestion et de transport des ovules. Une jeune fille de 20 ans qui sera marquée physiquement à vie », plaide le conseil qui demande au tribunal de prononcer une peine à effectuer à l’aide d’un bracelet électronique.

« Cette cocaïne, c’est la gangrène de la métropole qui est en train d’arriver progressivement à La Réunion, rebondit le ministère public. Elle essaye même de nous faire croire qu’elle a ingéré ici à son insu pour ramener la drogue en métropole. On est en plein délire ». Un ange passe.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
26 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Incident à But : Deux personnes électrisées

Deux victimes ont été évacuées en état d’urgence absolue à l’hôpital suite à un incident qui s’est produit dans le magasin But à Saint-Pierre. Le bâtiment a dû être évacué pour permettre la réalisation de tests électriques.

Carjacking : Un jeune braqué et volé par un couple d’auto-stoppeurs

Le tribunal judiciaire avait à juger ce vendredi un jeune couple pour des faits de vol aggravé. Dans un premier temps, le parquet avait retenu des faits criminels de vol avec arme en réunion avant de choisir une autre orientation suite à la garde à vue. Une chose est certaine, pour les pauvres victimes, les faits font froid dans le dos.