Revenir à la rubrique : Politique

La majorité municipale de Saint-Denis: « L’opposition fuit le débat démocratique »

La majorité municipale de la ville de Saint-Denis réplique à l'annonce de boycott de l'opposition municipale. Le conseil de ce samedi se fera avec les rangs des élus d'opposition vides. Ces derniers évoquent une non prise en compte des mesures sanitaires* pour justifier leur retrait. Une justification qui ne convainc pas l'équipe majoritaire.

Ecrit par LG – le vendredi 26 février 2021 à 21H51

« L’opposition fuit le débat démocratique du conseil municipal du 27 février 2021.

Alors que l’intégralité des mesures sanitaires est strictement respectée à la Mairie de Saint-Denis pour la tenue du Conseil Municipal du samedi 27 février 2021, et sans même avoir pris la peine de vérifier par eux-mêmes, les membres du groupe de l’opposition Saint-Denis 2026 annoncent par voie de presse le boycott du conseil municipal.

Au moment où Madame Nadia Ramassamy démissionne de ses fonctions de conseillère municipale de l’opposition, alors qu’elle n’a assisté à aucun conseil municipal et ne s’est pas

fait représentée pour les trois derniers, que l’élue lui succédant, Madame Samia Nakhuda, elle-même remplacée par Jean-Pierre Haggai, pour avoir également démissionné en refusant de siéger, et que Monsieur Didier Robert ne s’est rendu qu’à deux conseils municipaux sur six depuis le début de la mandature, les véritables raisons de ce boycott interpellent.

Nous sommes convaincus qu’il est fondamental – tant que les conditions sanitaires le permettent – de maintenir la tenue du conseil municipal en présentiel, afin de garantir le débat démocratique.

La majorité, pour sa part, est tout à fait disposée à faire intervenir un huissier pour attester du respect des mesures sanitaires en vigueur et du strict respect des gestes barrière. »

*[L’opposition de Saint-Denis va boycotter le conseil municipal]urlblank:https://www.zinfos974.com/L-opposition-de-Saint-Denis-va-boycotter-le-conseil-municipal_a166634.html

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Législatives 2024 : Tout savoir sur la 1ère circonscription

La première circonscription de La Réunion verra neuf candidats s’affronter au premier tour des élections législatives anticipées de 2024. Le duel de 2022 entre Philippe Naillet et Jean-Jacques Morel pourrait être rejoué mais avec des étiquettes différentes.

Mayotte : Les sortants favoris, le RN en embuscade

Si dans la première circonscription, la députée sortante Estelle Youssouffa (DVD) est ultra-favorite, Mansour Kamardine (LR) devra faire face à plus de difficultés, mais reste pour l’instant en tête des pronostics. Le RN, qui réalise de bons scores dans l’archipel depuis plusieurs années, a fait le choix de ne présenter qu’une seule candidate.