Revenir à la rubrique : Faits divers

L’ex-homme fort de la Région entendu dans l’enquête sur les emplois présumés illégaux de son cabinet

Ce lundi matin, Didier Robert était convoqué par les policiers de l'OCLCIFF dans les locaux du commissariat du Chaudron. C'est au tour de l'ancien président du Conseil régional de répondre aux questions des enquêteurs concernant les 19 postes de son cabinet dont les missions pourraient avoir été purement politiques. Une information de Zinfos974.

Ecrit par 2181159 – le lundi 12 décembre 2022 à 12H31

Comme nous l’annoncions la semaine passée, les enquêteurs de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) sont de retour dans le département, et ce un an après avoir perquisitionné les locaux de la Pyramide inversée.

Les policiers parisiens associés à ceux du service territorial de police judiciaire enquêtent suite à un rapport de la chambre régionale des comptes de La Réunion. La CRC (Chambre régionale des Comptes) a procédé à un contrôle des comptes et de la gestion des ressources humaines du Conseil régional pour les exercices 2015 à 2020 relevant des anomalies dans la gestion du personnel, anomalies pouvant constituer les infractions de détournements de fonds publics, faux en écriture publique et prise illégale d’intérêts, pour un montant annuel de préjudice estimé à 1.400.000 €.

Didier Robert a été convoqué ce lundi matin au commissariat du Chaudron. Selon nos informations, l’ancien président de Région est confronté à d’autres personnes ciblées par l’enquête durant son audition.
 

L’affaire du supposé « Cabinet Noir » de Didier Robert

Une enquête préliminaire avait ainsi été ouverte en juin 2021 par le procureur de la République de l’époque, Eric Tuffery. Les investigations cherchent à démontrer notamment si du recrutement de personnel en lien politique portant sur 19 postes recensés aurait été effectué lors de la mandature de Didier Robert.

En 2021, l’ex homme fort de la Région avait été entendu à Malartic sous le régime de l’audition libre pendant quelques heures. Ce lundi, et alors que le dossier est en passe d’être clôturé, Didier Robert, accompagné de son avocat Me Philippe Creissen, doit de nouveau répondre aux questions des enquêteurs. 

L’analyse des auditions d’une trentaine de personnes ainsi que celle des contrats de travail et des fiches de poste des collaborateurs visés devraient permettre aux spécialistes de l’OCLCIFF de confirmer ou d’infirmer les soupçons soulevés par la CRC et de remettre le fruit de longs mois d’investigations à la procureure de la République du Nord, Véronique Denizot, à qui il reviendra d’engager, ou non, des poursuites.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Saint-Pierre : Quand la porcherie passe du sens propre au sens figuré

Le tribunal correctionnel de Saint-Pierre a jugé, jeudi 14 juin, un éleveur de porcs pour de nombreuses infractions sur des volets sanitaires, environnementaux et de protection animale. Il était notamment reproché à l’agriculteur ses conditions de production qui faisaient courir un risque aux consommateurs. Le jugement sera rendu le 27 juin.

Accident sur le pont Vinh-San

Un accident s’est produit ce samedi à l’entrée du pont Vinh-San à Saint-Denis. Deux véhicules sont entrés en collision. Cet accident provoque quelques ralentissements pour entrer dans le chef-lieu.