Revenir à la rubrique : Faits divers

Jets de pierres : Les gendarmes interpellent un suspect au petit matin

Les gendarmes, sur réquisition du procureur de la République, ont procédé vendredi dernier à plusieurs opérations de contrôles dans la commune de Sainte-Marie. Il s'agissait de contrôles routiers mais également de contrôles de respect du confinement et du couvre-feu. Suite à cela, les forces de l'ordre avaient essuyé des jets de pierres.

Ecrit par Zinfos974 – le mardi 24 août 2021 à 09H05

Toujours en pleine crise sanitaire, La Réunion est, dans le cadre de l’état d’urgence, sous le régime du confinement et du couvre-feu. La journée de vendredi dernier a été marquée de nombreux contrôles avec notamment ceux de la police, dans la circonscription de Saint-Denis l’après-midi, puis la gendarmerie dans plusieurs quartiers de Sainte-Marie dans la soirée. 

Si tout s’est déroulé dans le calme l’après-midi, les gendarmes ont, en revanche, essuyé des jets de pierres lors de leur intervention nocturne. Après une enquête préliminaire en flagrance, des suspects potentiels ont pu être identifiés. Ce mardi matin à l’aube, les militaires ont mené une opération d’interpellation dans le quartier de la Réserve sur la commune de Sainte-Marie. 

Il s’agissait de mettre la main sur plusieurs individus afin qu’ils répondent de leurs actes devant la justice. L’un d’entre eux a été arrêté, alors qu’un deuxième individu sera convoqué par la gendarmerie.

« Il est important, d’une part, d’établir une enquête judiciaire suite aux infractions d’insultes, jets de cailloux et de bouteilles sur les forces de l’ordre, mais aussi de rassurer la population qui n’est pas du tout en accord avec l’action de ces jeunes dans leur quartier« , explique le Capitaine Bruno Perchicot, commandant en second de la compagnie de Gendarmerie de Saint-Benoît. 

 

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Maltraitance animale : Un individu interpellé et placé en garde à vue

Mercredi 28 février 2024, un individu défavorablement connu des services de police pour des faits de maltraitance envers les animaux a été interpellé. Il avait été filmé, en décembre dernier, alors qu’il frappait sa chienne avec un bâton sur son balcon. Placé en garde à vue, l’auteur devra répondre de ses actes devant le tribunal judiciaire, indique la Police Nationale de La Réunion sur sa page Facebook.

Ste-Suzanne : Les gendarmes mettent fin à une série de cambriolages

Le 26 février 2024, les enquêteurs de la Brigade Territoriale Autonome (BTA) de Sainte-Suzanne ont élucidé 4 cambriolages dont 3 concernant des écoles élémentaires. Les militaires de la compagnie de Saint-Benoit ont interpellé deux individus dont l’auteur principal a reconnu les faits.

Ste-Marie : Une femme gravement blessée par son compagnon

Un homme a tiré sur sa compagne à Sainte-Marie ce mercredi. L’individu s’est par la suite infligé une blessure. Les deux ont été transportés dans un état grave au Centre hospitalier universitaire de Félix Guyon à Bellepierre.

Violences : « Si c’était à refaire, je referais la même chose »

L’audience de comparution immédiate de ce lundi avait, bien malgré elle, pour thème les violences conjugales. Le tribunal avait à juger un trentenaire qui, sous l’effet de l’alcool, a frappé son ex-conjointe au prétexte qu’elle ne voulait pas le laisser entrer à son domicile.