Revenir à la rubrique : Communiqué | Politique

Jean-Hugues Ratenon : « La rupture conventionnelle menacée »

Le député appelle à la vigilance sur la volonté du gouvernement de mettre fin aux ruptures conventionnelles.

Ecrit par N.P. – le mercredi 29 novembre 2023 à 16H12

Le communiqué :

Le cabinet de la Première Ministre a confirmé hier sa volonté de durcir les règles de signatures d’une rupture conventionnelle qui existe depuis 2008.

Pour le gouvernement, il y en a trop et il faut les réduire pour faire baisser les chiffres du chômage à 5% en 2024 et que cela coûteraient trop cher à l’assurance chômage !

Après la chasse aux bénéficiaires du RSA ; Après le travail obligatoire de 15h pour bénéficier de la prestation ; Après la volonté du Ministre de l’Économie de vouloir abaisser la durée d’indemnisation des demandeurs d’emplois de plus de 55 ans de 27 mois à 18 mois ; Macron et sa bande continuent de s’attaquer aux plus vulnérables.

À la Réunion, au 3ᵉ trimestre 2023, il y a eu 710 ruptures conventionnelles ; sur un an, elles reculent de 2,7%, selon Pôle emploi.

Rappelons que ce dispositif est un accord à l’amiable entre l’employeur et l’employé. Il fait suite soit à des mésententes au sein de l’entreprise, soit à des problèmes personnels de l’employé comme la maladie, de problème de couple, de garde d’enfant ou des violences intrafamiliales.

Dans tous les cas, c’est une décision commune de séparation. C’est à ce dispositif que le gouvernement veut s’attaquer en ne tenant pas compte de la souffrance des travailleurs et des employeurs qui peut parfois conduire à des drames.

Un gouvernement sans cœur qui veut continuer à déshumaniser notre société.

Mobilisons-nous par tous les moyens pour que le gouvernement abandonne cette très mauvaise idée.

Pour ma part, je prendrais toute ma place.

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
16 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
JORI
2 mois il y a

Ratenon, qui n’a jamais condamné les atrocités du hamas qui vient nous dire ce qu’est la déshumanisation d’une société. Elle est bien bonne celle là. 😂😂😂

joris
Répondre à  JORI
2 mois il y a

a chaque article sur ratenon, on est sur de te retrouver toi !! Tu peux pas te présenter contre lui aux élections au lieu de passer ton temps à rien faire d’autres que de le critiquer?

Zoubedinedelon
Répondre à  JORI
2 mois il y a

L » un n ’empêche pas l ‘autre. Faut pas tout mélanger on perd en clarté.

Yusuf
Répondre à  JORI
2 mois il y a

Tu as raisons ,il faut montrer son humanite ,Prend une Pancarte tu descends dans la rue pour protester contre la Cruauté.

Marie
2 mois il y a

le probleme est simple
Notre president donne de l’argent a droite et a gauche sans tenir compte de l’endettement.

Ensuite il met la pression aux ministres pour faire des economies

En conséquence des mesures presque risibles pour economiser presque rien

parlons d evasion fiscale
de la suppression de ISF non compensé par IFI.

ECT ECT

Zoubedinedelon
Répondre à  Marie
2 mois il y a

La dette, c est pas aux vivants, c’est aux banques. On nous vole…on nous pique.et c est pas rigolo.

David69l
2 mois il y a

C’est juste dingue: diminution des allocations chômage, non reconnaissance de l’abandon de poste, et maintenant plus de rupture conventionnelle. Donc on se motive sinon burnout ou/et démission ! Et la encore on aura rien après ! Des fois je me demande si les élus nous représentent vraiment !

Ouais...
Répondre à  David69l
2 mois il y a

Oui ils nous représentent, oui ils modifient la société en faisant ce que le peuple veut. Suffit de voter, afin de ne pas se retrouver entre le marteau et l enclume, c est pas gagner.

Zoubedinedelon
Répondre à  Ouais...
2 mois il y a

Voter! Pour être représenté par des gens qui font des lois qui nous protègent pas. La vraie révolution c est rien dans les urnes. Nous réclamons un nouveau système par et pour le peuple.CNT et CNL!!!

Zoubedinedelon
Répondre à  David69l
2 mois il y a

Je ne me demande plus, hélas nous constatons que non. Et la loi de programmation militaire, lequel de nos élus finira par s’exprimer la dessus?

Jean
2 mois il y a

Le chemin vers l asservissement total
L IA sera là pour aider les dirigeants à tout contrôler tout surveiller tout interdire tout espionner
Les libertés acquises ne seront plus qu un souvenir

Zoubedinedelon
Répondre à  Jean
2 mois il y a

Oui hélas c est ce qui nous pend au nez sauf si…tout le monde dit non. On arrête d’obéir. On arrête d engraisser la bête.

Ouais...
2 mois il y a

Déjà que c est pas épais comme droit, l’employé ne peut pas l imposé au patron. Pour quoi pas la supprimer

Ti St Louis
2 mois il y a

Bravo mr ratenon félicitations vous êtes quelqu’un d honnête qui défend le peuple

misandrie
Répondre à  Ti St Louis
2 mois il y a

Quelqu’un d’honnête??? mort de rire y a pas plus démago que lui et ses conseillers. Manipulations de la foule par le NUPES et les simples d’esprit plongent à fond là-dedans. Défendre le peuple????? heureux sont les simples d’esprit!

Yusuf
2 mois il y a

C’est une rupture déguisée intelligemment qui reste toujours au sein de l’entreprise.

Dans la même rubrique

Édouard Philippe : « L’école est la priorité numéro 1 »

Pour sa deuxième journée sur l’île, Édouard Philippe s’est rendu dans le Sud pour y rencontrer les maires du Tampon et de Saint-Pierre. Dans la capitale du Sud, l’ex-Premier ministre a pu découvrir le projet Cayenne mené par l’ADAPEI et sa mission envers les jeunes porteurs de handicap.

« TAK, acharné et isolé ! »

C’est avec satisfaction que j’ai pris connaissance du vote de la Commission Départementale d’Aménagement Commercial (CDAC) en faveur de l’affectation de 2 cellules jusqu’à présent inoccupées à l’intérieur de la galerie commerciale Les Terrass ( Terres d’Activités du Sud Sauvage).

Edouard Philippe affûte sa droite et sa gauche pour 2027

Le combat politique pour 2027 s’ouvre déjà sans le dire. L’ancien Premier ministre Edouard Philippe poursuit son tour de France des régions en tant que président de son parti Horizons. Depuis ce mardi, il part à la rencontre des élus et acteurs socio-économiques réunionnais pour se faire un aperçu des réalités locales, lui qui n’avait pas eu l’occasion d’effectuer un déplacement lorsqu’il était locataire de Matignon. Ce mercredi matin à Montgaillard Saint-Denis et aux côtés de l’adjointe Brigitte Adame et du coach Didier Wullschleger, le maire du Havre a enfilé les gants de boxe au moment de découvrir le travail mené en faveur des jeunes de l’association EPA (Ecoute-moi, Protège-moi, Aide-Moi). Sur des images de Pierre Marchal de l’agence Anakaopress.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial