Revenir à la rubrique : Communiqué

Jean-Hugues Ratenon demande un Revenu Minimum Etudiant

Le député Jean-Hugues Ratenon réclame la mise en place d'un fonds à destination des étudiants ultramarins pour les aider à revenir sur leur île et un revenu minimum mensuel pour chaque étudiant.

Ecrit par Nicolas Payet – le lundi 22 février 2021 à 14H38

Je commencerai mon communiqué en disant : Attention à la génération sacrifiée, parlant des jeunes en général.

Mais, je souhaiterais ici aborder la question des étudiants en particulier.                                                     
En guise d’exemple : les difficultés de retour des ultramarins sur leur territoire d’origine ont encore une fois démontré le je-m’en-foutisme des gouvernants. Il a fallu une mobilisation quasi générale pour que le pouvoir agisse enfin. Pourtant, chaque année le Ministère des Outre-Mer s’évertue à convaincre des milliers de jeunes ultramarins à quitter leur territoire d’origine. Cette année le Ministère des Outre-Mer a brillé par son absence pendant cette crise, les étudiants ultramarins ont été abandonnés. 

D’après le centre national de ressources et de résilience 11,4% des 70 000 étudiants interrogés ont des idées suicidaires ; 16% se disent découragés et 50% déclarent avoir souffert de solitude, selon une autre enquête de « la vie d’étudiant confiné ».

Ces chiffres connus de tous doivent plus que nous inquiéter. Avec un facteur aggravant qu’est la crise sanitaire, la société française n’est-elle pas en train de sacrifier une génération ?

Difficulté pour se déplacer, difficulté pour manger, difficulté pour étudier, difficulté pour se loger, difficulté pour se soigner, difficulté pour communiquer… etc…

Pour beaucoup, plus ou presque plus de vie sociale, en pleine détresse psychologique et financière. Les parents aussi sont à bout et ne savent plus où donner de la tête. 

Il est urgent d’agir pour éviter un abandon des études et ne pas les laisser sombrer dans la misère matérielle.

Entre les aides de la CAF et les bourses qui aujourd’hui montrent leurs limites, je pense que, comme mon mouvement le proposait en 2017, le moment est venu de créer un revenu de base étudiant. Un revenu qui ne tienne pas compte de la seule situation des parents mais en premier lieu du statut d’étudiant du jeune.

Un RME (revenu minimum étudiant) existe dans certaines villes de l’hexagone mais qui relève d’initiatives locales. Il s’agit ici d’une proposition de revenu minimum d’État mensuel pour chaque étudiant. 

Sur ce sujet, j’aurai l’occasion de poser la question au Gouvernement la semaine prochaine en espérant obtenir une réponse acceptable.

Enfin, compte tenu de cette situation financière précaire, je souhaite que le gouvernement crée un fonds à destination des étudiants ultramarins afin de les aider au retour au pays.

La jeunesse ne doit pas être sacrifiée mais encouragée.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Triathlon : Première édition du TRIRUN MAN

La première édition du TRIRUN MAN – Edition Half Réunion Island se tiendra le 29 juin 2024, marquant une aventure sportive inoubliable organisée par Irunman Reunion, Bheecycles Réunion et le Club de Triathlon de Bras-Panon.

NRL : Audrey Bélim salue la prise en compte de l’inflation par l’AFIT France

Interrogé par Audrey Bélim, Franck Leroy, nouveau président de l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport (AFIT France),a assuré à la sénatrice que l’organisme prendrait en compte l’inflation dans son soutien financier au projet, jusqu’en 2028. « C’est un point fondamental qui n’était pas acquis », rappelle la parlementaire.

Fermeture pour travaux du sentier La Brèche – Roche Plate la journée de lundi

Suite aux travaux et/ou évaluations d’état de certains sentiers de randonnée pédestre situés sur le domaine forestier géré par l’ONF La Réunion, certains sentiers peuvent être rouverts, notamment le sentier de Bras de Pontho (sentier Dassy) ainsi que le sentier Mollaret.

A noter, des travaux sont programmés sur le sentier La Brèche – Roche Plate le 4 mars. Ce sentier essentiel aux habitants (actuellement unique connexion entre Mafate Sud et Mafate Nord) a été rouvert mais de brefs travaux (impossibles à réaliser avant cette date) permettront de conserver un sentier sécurisé. Ce sentier sera donc fermé pour la journée du lundi 4 mars 2024 uniquement, prévient l’ONF.