Revenir à la rubrique : Communiqué

Installation du Conseil de surveillance de l’Agence de Santé Océan Indien

Le Conseil de Surveillance de l’Agence de Santé Océan Indien (ARS-OI) a été installé ce lundi 13 septembre 2010. Michel Lalande, préfet de La Réunion, en est le président et Hubert DERACHE, préfet de Mayotte, le 1er vice-président.  L’installation du Conseil de Surveillance s’est faite conformément au décret du 7 juillet 2010. Ce décret adapte […]

Ecrit par zinfos974 – le mardi 14 septembre 2010 à 10H28

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Le Conseil de Surveillance de l’Agence de Santé Océan Indien (ARS-OI) a été installé ce lundi 13 septembre 2010. Michel Lalande, préfet de La Réunion, en est le président et Hubert DERACHE, préfet de Mayotte, le 1er vice-président.
 
L’installation du Conseil de Surveillance s’est faite conformément au décret du 7 juillet 2010. Ce décret adapte dans le contexte de l’Océan Indien, le décret du 31 mars 2010, qui institue les instances de gouvernance des ARS. Cette première réunion a permis de doter le Conseil de Surveillance d’un 2ème vice-président : c’est Philippe DOKI-THONON, Président du Conseil d’Administration de la Caisse  Générale de Sécurité Sociale de La Réunion qui a été élu.
 
Le Conseil de Surveillance est une instance de gouvernance de l’ARS-OI, composée de 27 membres désignés par arrêté ministériel : des représentants de l’Etat, de l’assurance maladie, des collectivités territoriales, des associations d’usagers et des personnalités qualifiées.
 
Ses missions :

Émettre un avis sur :
– Le plan stratégique régional de santé
– Le Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM) de l’Agence
– Les résultats de l’action de l’agence
 
Approuver le budget de l’agence

Lors de cette première séance, ont été adoptés le règlement intérieur du Conseil de Surveillance ainsi que la décision modifiant  le budget et les effectifs de l’ARS-OI. Par ailleurs, les membres ont émis un avis sur le Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM) de l’Agence. Le CPOM est un contrat signé entre le ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique, le ministère de la santé et des sports
et l’Agence de Santé Océan Indien. Il formalise les engagements de l’ARS-OI pour la population de La Réunion et de Mayotte, pour la période 2010 à 2013.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] TikTok en Nouvelle-Calédonie : le blocage du réseau social n’est pas suspendu

Saisi par des associations et des particuliers, le juge des référés du Conseil d’État ne suspend pas le blocage de TikTok en Nouvelle-Calédonie. En effet, les requérants n’apportent pas d’éléments pour démontrer que ce blocage a des conséquences immédiates et concrètes sur leur situation et leurs intérêts, ce qui est une « condition d’urgence » nécessaire pour l’intervention du juge des référés. Dans un contexte où tous les autres réseaux sociaux et médias presse, TV et radio restent accessibles, et parce que ce blocage temporaire vise à contribuer au rétablissement de la sécurité sur l’archipel, le juge des référés rejette la demande des requérants.

RN2 de Saint-André : Accident dans le secteur de Petit Bazar

Sur la RN2 à Saint André, suite à un accident qui s’est produit dans le secteur de Petit Bazar, la route a été fermée à la circulation en milieu de matinée dans le sens Nord/Est avec une déviation par la bretelle de sortie de l’échangeur, et la RN2002. Un sur-accident est ensuite survenu. La route a finalement pu être rouverte à la circulation en fin de matinée.