Revenir à la rubrique : Politique

Hugues Maillot officialise sa démission de Debout la France

Le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan au FN durant l’entre-deux-tours lui apparaissait comme "une faute politique". Hier, Hugues Maillot, secrétaire départemental de Debout la France, a annoncé officiellement sa démission. Il rejoint Ré-Unir pour les législatives.

Ecrit par Zinfos974 – le vendredi 12 mai 2017 à 08H06

Je démissionne ce jour de mes fonctions de délégué national à l’Outre-mer et de secrétaire départemental de Debout la France.

Par cette cette décision, je tire les conséquences du rapprochement opéré, au 2ème tour de l’élection présidentielle puis aux élections législatives, entre Nicolas Dupont Aignan et Marine Lepen, engageant Debout la France et le Front National. Cette stratégie vise à concilier des valeurs totalement incompatibles : celles du gaullisme et celles de l’extrême droite française.

Au moment où la France a plus que jamais besoin d’unité. Ce rapprochement replace Debout la France à la droite de la droite et en fait une nouvelle force de division. Il rend ainsi le mouvement incapable de poursuivre le rassemblement des Français autour d’une alternative patriotique et raisonnable, ni système, ni extrêmes.

Ma décision intervient après avoir échangé au téléphone à deux reprises avec Nicolas Dupont-Aignan pour tenter de mieux comprendre son choix et d’infléchir les orientations prises, sans succès. Elle intervient aussi après avoir dialogué avec les vice présidents démissionnaires du mouvement. Enfin, elle fait suite à deux réunions des instances départementales.

J’ai tiré de ces discussions la conclusion que la décision de Nicolas Dupont-Aignan est irréversible et irréparable. Elle représente une trahison des électeurs qui ont fait confiance à Debout la France depuis 2009 et dont le nombre croissait à chaque élection. Cette confiance est sans aucun doute définitivement rompue.

J’en tire aussi la conclusion que l’effort de rassemblement des Français doit se poursuivre, même si Nicolas Dupont-Aignan et Debout la France changent de trajectoire. C’est le sens que j’entends donner à ma candidature à l’élection législative dans la 1ère circonscription de La Réunion. Je la porterai sous une nouvelle bannière, Ré-Unir, choisie par la majorité des cadres départementaux de Debout la France pour poursuivre leur combat pour La Réunion et pour la France.

Ré-Unir, c’est unir autour des valeurs de La République et des valeurs de La Réunion, pour promouvoir l’exemple Réunionnais au plan national et contribuer ainsi au rassemblement de tous les Français, indispensable pour que notre pays retrouve enfin le chemin du progrès.

Hugues MAILLOT

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Philippe Naillet s’exprime au sujet du Chlordécone et du Fipronil à La Réunion

Le 29 février 2024, cinq propositions de loi, dont une visant à renforcer la protection des mineurs dans le sport et d’autres concernant le soutien aux TPE, l’encadrement des frais bancaires et la lutte contre les pénuries de médicaments, ont été adoptées. Philippe Naillet s’est exprimé sur la responsabilité de l’État dans le scandale du Chlordécone, également examiné à cette occasion.