Revenir à la rubrique : Faits divers

Guet-apens au Tampon : Il est agressé par la famille de sa copine mineure

Quatre personnes ont été jugées ce vendredi pour avoir violenté un homme. La victime est un homme de 32 ans qui sortait avec une mineure de 15 ans. La mère de la fille, qui était au collège avec la victime, voulait qu'il arrête de voir sa fille à qui il faisait consommer de la drogue.

Ecrit par Gaëtan Dumuids – le samedi 13 janvier 2024 à 07H00

Samedi dernier, Ulrich* reçoit des textos et un message vocal de Nadia*, son ex-copine, qui l’invite à le rejoindre vers chez elle au Tampon. Les deux sont officiellement séparés depuis octobre, mais ont repris contact en décembre. Lui a 32 ans et elle 15 ans et sont restés ensemble presque un an. Il a même séjourné chez la famille.

Arrivé sur place, au lieu de Nadia, il voit sortir de derrière un buisson Véronique*, la mère de l’adolescente et son compagnon Claude*. Ils sont accompagnés par Eric*, un ami de Claude* et Lucinda*, la nouvelle copine de Nadia. Claude tente de lancer une pierre sur la tête d’Ulrich, mais le rate. Une première bagarre éclate entre les deux hommes, mais le groupe se jette sur l’homme qui parvient à s’échapper.

Dans sa fuite, il rentre dans la cour de Mimose, 68 ans, qui regarde la télé avec son compagnon. Le groupe se jette sur Ulrich et le frappe alors qu’il est au sol. Eric frappe même avec un cutter. La victime parvient à s’enfuir et rentre dans la maison. Eric se saisit d’un étendoir qu’il jette sur la baie vitrée pour la casser. Il va se blesser à la main à ce moment-là, mais ne va pas se calmer pour autant et va même jusqu’à jeter Mimose à terre. Ulrich, de son côté, arrive à monter sur le toit pour s’enfuir. Claude a réussi à voler la sacoche d’Ulrich comme tribut de guerre. Il demande à Nadia si elle connaît son code de carte bleue.

Le lendemain, Ulrich se présente chez Claude et Véronique pour récupérer sa sacoche. Il est par contre venu avec six amis postés en renfort un peu plus loin. Véronique va appeler la gendarmerie, au prétexte qu’Ulrich serait devant chez elle avec un sabre et accompagné d’une quinzaine d’individus. Les gendarmes arrivent et recherchent Ulrich dans le quartier.

Une fois retrouvé, il est placé en garde à vue. En écoutant le récit d’Ulrich, les gendarmes vont aller interpeller les trois autres et les placer en garde à vue. Les deux femmes sont placées sous contrôle judiciaire, tandis que les hommes sont placés en détention.

« Sa fille est plus vieille que la mienne« 

Au tribunal, ils expliquent qu’ils voulaient qu’Ulrich arrête de voir Nadia qui consommait de la drogue avec lui, notamment du B13. « On était au collège ensemble. Sa fille est plus vieille que la mienne », se justifie Véronique. Claude va expliquer qu’il s’est déjà battu auparavant avec Ulrich, tandis que Lucinda était jalouse que Nadia veuille se remettre avec lui. Eric, lui, ne connaissait personne ni rien à l’histoire, les autres lui ont juste dit qu’ils allaient taper un violeur à quatre contre un.

Quatre contre un, c’était également le combat entre les avocats. D’un côté, les avocats de la défense qui vont tous rappeler que tout part d’un trentenaire qui s’est mis en couple avec une fille de 14 ans et lui faire consommer de la drogue. L’avocate de la partie civile a dû sans cesse rappeler que son client était la victime du dossier.

Finalement, Véronique, qui était de plus jugée pour des violences sur sa propre fille, est condamnée à 18 mois de prison, dont neuf mois avec un sursis probatoire de deux ans. Le tribunal n’a pas retenu la réquisition du procureur de lui retirer l’exercice parental. À la place, elle doit effectuer à ses frais un stage de parentalité. Claude et Eric sont condamnés à deux ans de prison, dont un an avec un sursis probatoire de deux ans. Seul Claude a eu un mandat de dépôt. Lucinda est relaxée, car il n’y a aucune preuve concrète qu’elle ait exercé des violences et participé à la mise en place du guet-apens. Les trois condamnés doivent verser 1.500 euros de préjudice à Ulrich et 2.000 euros à Mimose.

*Prénoms d’emprunt

Thèmes : Tribunal
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
21 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Stupéfiants : Une tête de réseau et une mule lourdement condamnées

Un homme et une femme comparaissaient devant le tribunal judiciaire ce lundi pour des faits de transport et détention de stupéfiants. Il s’agit en réalité d’une mule et, pour une fois, c’est qui est assez rare pour le souligner, de celui qui était en charge de réceptionner le chargement de drogue à son arrivée sur l’île.

Ste-Marie : Les gendarmes interviennent et mettent fin à un rodéo

Alors qu’ils intervenaient pour intercepter un jeune homme qui faisait du rodéo, les gendarmes de la brigade de Sainte-Marie ont été pris à partie par des individus qui leur ont jeté des pierres. Comme indiqué sur la page Facebook de la gendarmerie, les militaires ont appréhendé le contrevenant qui est convoqué devant le tribunal pour répondre de ses actes.