Revenir à la rubrique : Société

Fin de l’ADSL : Ce qui va changer pour les Réunionnais

Le réseau cuivre va peu à peu être retiré, ce qui signe la fin des lignes téléphoniques RTC et de l’ADSL, VDSL et SDSL. Quid des conséquences, notamment financières, pour les clients ?

Ecrit par S.F – le samedi 02 mars 2024 à 06H29

Après une cinquantaine d’années de services, le réseau cuivre est de moins en moins utilisé, au profit de la fibre optique, auquel 93% des logements sont raccordables aujourd’hui. Au niveau national, on estime qu’entre 14 ou 15 millions de clients en dépendent encore.

L’Etat et l’opérateur historique, Orange, administrateur de ce réseau, ont signé un accord pour le retrait de cette technologie dans le cadre du Plan France Très Haut Débit au niveau national. L’objectif est le retrait d’une technologie devenue obsolète au profit de la fibre. Orange retire donc peu à peu du territoire le cuivre, ce qui implique la fin des téléphones branchés sur la prise murale en forme de T et de l’ADSL dans toute la France et donc aussi à La Réunion.

Fin de la commercialisation du réseau

À La Réunion, le chantier, qui s’annonce colossal, a démarré à Saint-Leu, entièrement couverte par la fibre. Il n’est désormais plus possible de souscrire à un abonnement passant par le réseau cuivre, pour une fermeture technique en janvier 2025 sur la ville. Aucun calendrier n’a été communiqué pour les autres communes.

Au fur et à mesure, les clients devront effectuer une migration vers un autre outil, à savoir, dans la majorité des cas, la fibre, pour accéder au téléphone et à internet.

Au 31 janvier 2025, si [les clients] n’ont pas fait de migration vers la fibre, ils vont se lever le matin, ils n’auront plus de réseau”, prévient Daniel Ramsamy, délégué régional Orange Réunion-Mayotte.

Jusqu’à 8 € de plus par mois pour Internet

Pour un service de ligne téléphonique seul, “pas de changement des tarifs”, assure Patrick Payet, responsable relations avec les collectivités Orange Réunion.

Ceux qui doivent abandonner l’ADSL pour la fibre devront en revanche débourser plus, compter ”entre 7,50 euros et 8 euros de plus en moyenne/mois”, pour un service, certes, plus puissant. “Chaque opérateur commercial va faire en sorte de garder, voire d’aller capter de nouveaux clients.(…) Il y a une concurrence très élevée à La Réunion”, affirme le délégué régional Orange Réunion-Mayotte.

Pour les zones dépourvues de fibre, comme Mafate ou Grand Bassin, les clients doivent se tourner vers les offres satellites ou mobiles.

La fermeture totale du réseau cuivre est prévue en 2030. Le chantier de démontage, lui, débutera en 2025 à La Réunion et se poursuivra au-delà de 2030. Ce cuivre, une fois retiré, devra être revalorisé, même si pour l’heure, il n’existe aucune filière structurée de recyclage local du matériau.

 

Thèmes : Internet | Téléphonie
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
27 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Emmanuelle Wargon : “La Réunion peut progresser sur le photovoltaïque”

Pour son troisième jour de visite, Emmanuelle Wargon, la présidente de la commission de régulation de l’énergie, s’est rendue dans la nouvelle centrale photovoltaïque de la rivière des Galets au Port. L’ancienne secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire du gouvernement d’Edouard Philippe a salué les progrès de l’île pour la transition énergétique.

Météo : L’Est en vigilance fortes pluies/orages

Météo-France annonce aux habitants de la zone Est de l’île de prendre leurs précautions devant une dégradation des conditions météorologiques à partir du début de l’après-midi. La vigilance devrait être maintenue jusqu’à 20h ce vendredi.

Davy Sicard réinvente le séga traditionnel avec « Kafé Griyé »

Figure emblématique de la scène musicale réunionnaise, Davy Sicard amorce un tournant majeur dans sa carrière avec son dernier projet artistique : « Kafé Griyé ». Cette tournée, qui débutera à Bras-Panon le week-end prochain, renoue avec les séga traditionnels lontan et marque une évolution significative dans le parcours de l’artiste, témoignant de sa volonté constante d’innover et de surprendre son public.