Revenir à la rubrique : Politique

Etat et Région Réunion s’engagent pour la création de 1.000 emplois d’avenir

Ce début d’après-midi, Marylise Lebranchu, ministre de la réforme de l’Etat, de la décentralisation et de la fonction publique a signé une convention d’engagement avec la Région Réunion pour la mise en place d’un dispositif visant la création de 1.000 emplois d’avenir à la Réunion. Etaient notamment présents pour cette signature Ibrahim Patel, le président […]

Ecrit par Gabriel Kenedi sur place – le mardi 09 juillet 2013 à 16H11

Ce début d’après-midi, Marylise Lebranchu, ministre de la réforme de l’Etat, de la décentralisation et de la fonction publique a signé une convention d’engagement avec la Région Réunion pour la mise en place d’un dispositif visant la création de 1.000 emplois d’avenir à la Réunion.

Etaient notamment présents pour cette signature Ibrahim Patel, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Réunion, ainsi que Yann de Prince, le président du Medef Réunion. Leur présence témoigne de l’intérêt du monde de l’entreprise pour cette signature.

« Le gouvernement a choisi d’ouvrir les emplois d’avenir aux entreprises. Cela représente une chance pour la jeunesse qui met ainsi le pied à l’étrier pendant trois années. Il s’agissait pour le gouvernement de répondre à une urgence, celle d’éviter que certains jeunes ne deviennent les oubliés de l’histoire, une fois le retour de la reprise économique« , a-t-elle commenté.

Didier Robert, président de la Région, a été salué pour l’initiative de la collectivité régionale : « Depuis le début, nous travaillons pour que les emplois d’avenir soit portés en priorité par les entreprises, et non seulement vers les emplois non marchands« .

 

Etat et Région Réunion s'engagent pour la création de 1.000 emplois d'avenir

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Inéligibilité d’André Thien Ah Koon : Le jugement d’appel confirmé

Une erreur dans le libellé du jugement rendu par la cour d’Appel en mai dernier a permis au maire du Tampon de continuer à exercer ses différents mandats encore quelque temps. Ce jeudi, après avoir évoqué l’affaire en chambre du conseil et à huis clos, la cour a corrigé l’erreur et confirmé l’inéligibilité de l’édile.

Michel Vergoz : « Le sursaut, c’est maintenant »

Le président du Mouvement politique Trait d’Union, Michel Vergoz, livrait ce jeudi son analyse sur les résultats des élections européennes qui a confirmé la forte poussée du Rassemblement national (RN). Soutien de la majorité présidentielle, le président du Mouvement politique Trait d’Union (MPTU), qui reconnait que la majorité présidentielle a été ébranlée par les résultats de ce scrutin, assure néanmoins que la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron est décision « salutaire » pour l’avenir du pays.

Le Tampon : André Thien Ah Koon au bord des larmes à l’heure de dresser son bilan

André Thien Ah Koon a convié la presse ce jeudi matin pour évoquer son avenir politique ainsi que celui du Tampon et de la CASUD suite à sa condamnation à une peine d’inéligibilité.
Celui qui est encore maire du Tampon pour quelques jours, jusqu’à ce que le préfet lui notifie l’arrêt de la Cour d’Appel, a préféré lire un document. Il a réussi à conserver un semblant de self control jusqu’aux derniers mots, au moment de dire adieu aux Tamponnais, où sa voix s’est étranglée et quelques larmes ont pointé au coin de ses yeux.