Hosman Gangate

Nouvelle demande de remise en liberté pour Hosman Gangate, accusé de viol

Quatre femmes, dont son ex-épouse, brossent le portrait d'un agresseur sexuel, d'un harceleur et décrivent un phénomène d'emprise ainsi que des pulsions sexuelles aggravées par une addiction à l'alcool. De son côté, le directeur technique de la ligue réunionnaise de football conteste la décision du juge des libertés et de la détention qui a décidé de prolonger son incarcération pendant la poursuite de l'enquête. La chambre d'instruction a rejeté son appel sur décision du juge des libertés et de la détention.

Hosman Gangate accusé de viol : « Un calvaire aggravé par la consommation d’alcool » selon les victimes

Quatre femmes brossent le portrait d'un agresseur sexuel, d'un harceleur, décrivent un phénomène d'emprise ainsi que des pulsions sexuelles aggravées par une addiction à l'alcool. Le directeur technique de la ligue réunionnaise de football, qui souhaite que soit mis fin à la détention provisoire qu'il effectue à l'isolement, pointe du doigt une affaire disproportionnée et regrette les douleurs provoquées. Il affirme avoir déjà suivi une trentaine de séances avec un psychologue "pour ne pas reproduire les mêmes erreurs". La chambre de l'instruction a décidé de le maintenir derrière les barreaux.