Revenir à la rubrique : Communiqué

Des élus de Saint-Joseph répondent au maire de Saint-Philippe

Mélanie Francomme et Vanessa Collet, conseillères municipales de Saint Joseph et responsables du centre de secours de Vincendo, répondent au maire de Saint-Philippe.

Ecrit par N.P. – le lundi 22 janvier 2024 à 14H56

Le communiqué :

Lors de la visite du Préfet à Saint Joseph le samedi 20 janvier, le maire de Saint Joseph Patrick Lebreton a fait un compte rendu du fonctionnement des centres de secours et présenté un premier bilan du passage du cyclone Belal.

Lors de cette présentation, le maire a notamment déploré les nombreuses disparités des communes pour l’ouverture des centres de secours et mis en avant la nécessité d’une plus grande cohérence dans cette gestion.

Patrick Lebreton s’est en effet appuyé sur la situation du centre de Vincendo, contraint d’accueillir en alerte orange un sinistré de Saint Philippe qui avait été amené par les gendarmes de la brigade de Saint Philippe, faute pour eux d’avoir pu trouver un centre ouvert ce soir là sur ladite commune.

Le maire de Saint-Philippe, dans un communiqué publié hier, a contesté les faits.

Malheureusement pour lui, ceux-ci sont têtus comme le prouve la chronologie qui suit, attestée par les divers PV et publication des réseaux sociaux .

En effet, nous avons reçu le samedi 13 janvier à 21h50, alors que nous étions en alerte orange, un appel des gendarmes de Saint-Philippe pour nous informer qu’ils venaient déposer à notre centre de Vincendo, une personne de Saint Philippe, car il n’y avait aucun centre ouvert à ce moment sur cette commune.

A 22h06, les gendarmes de Saint-Philippe déposent alors la personne au centre de Vincendo. Plus tard, à 23h55, elle sera orientée vers les urgences de Saint Pierre.

Ces faits sont attestés par les divers PV et mains courantes ci -joints.

D’ailleurs, le service communication de la ville de Saint-Philippe confirme bien qu’aucun centre n’était ouvert sur la commune à ce moment là puisque un communiqué publié sur les réseaux sociaux (copie d’écran ci-joint) informe que les centres seront ouverts seulement 1 heure avant le passage en alerte rouge.

Il n’est ici aucunement question de remettre en cause la solidarité due à chacun dans des situations d’urgence comme le passage d’un cyclone, en dehors de toute considération géographique ou d’appartenance à une commune.

Mais nous rejoignons le maire de Saint Joseph quand il plaide justement pour une harmonisation et une cohérence dans la gestion des centres d’hébergement au niveau des différentes communes.

Cela est aussi vraie dans la gestion de l’après cyclone où nous avons vu clairement un traitement différencié dans l’intervention intercommunale.

 

Mélanie FRANCOMME

Vanessa COLLET

Conseillères municipales de Saint Joseph – responsables du centre de secours de Vincendo.

Thèmes : Saint-Joseph
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Disparition inquiétante à Saint-Paul : Un homme de 74 ans introuvable

La gendarmerie a ouvert une enquête pour la disparition inquiétante d’une personne majeure. Il s’agit de Jean Georges Gamin, 74 ans, qui n’a plus donné signe de vie depuis mercredi. Il avait quitté le domicile de sa sœur à la Possession pour se rendre en bus à la maison de la justice et du droit de La Saline les Hauts. Toute personne ayant des informations est priée de contacter la gendarmerie de Plateau Caillou au 02.62.93.75.42 ou hors des heures ouvrées, le 17.