Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Danse maintenant

Et bien danse maintenant « Les années 60 sont mortes. Il faut sortir du mythe de la caverne de Platon, avoir une île ouverte sur l’environnement […]chercher les points de croissance où ils se trouvent ». Cette citation de notre bon préfet Lalande, pourfendeur des poulets la poussière sur bord chemin, a été prononcée au cour d’un […]

Ecrit par sarda – le jeudi 30 septembre 2010 à 15H06

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Et bien danse maintenant

« Les années 60 sont mortes. Il faut sortir du mythe de la caverne de Platon, avoir une île ouverte sur l’environnement […]chercher les points de croissance où ils se trouvent ».

Cette citation de notre bon préfet Lalande, pourfendeur des poulets la poussière sur bord chemin, a été prononcée au cour d’un petit dej du Medef, en présence de notre grand président de Région, fossoyeur à ses temps perdus.

Traduction: les 3 milliards d’euros de commande public des accords de Matignon sont enterrés pour La Réunion. Au delà, il y eu un sacré coup de rabot sur les niches fiscales sans que les gesticulations du Député UMP Didier Robert ne changent grand chose.

Une économie sous perfusion grâce à la défiscalisation et autres transferts d’argent, voilà le résultat de plus de 60 ans de départementalisation de notre ile, où devrions nous dire de post colonialisme. Le président Sarkozy qui sait parler vrai et franc, vient de faire un sérieux bras d’honneur à tout l’outre-mer. Enfin tout le monde n’a pas perdu au change. De Chateauvieux est entre temps devenu la plus grosse fortune de La Réunion et la 73ème de France. Rasssurons-nous aussi pour la famille Caillé, Cadjee, Dindar, Apavou et compagnie, loin eux aussi d’être à la rue.

Nos politiques ne sont pas en reste, et des restes comme ça auraient peut-être aussi permis à La Réunion d’en bas d’avancer. La gourmandise n’a jamais été un vilain défaut ou même un pêcher pour La Réunion d’en haut. Donc merci à la défiscalisation aussi d’avoir engraissé la famille Vergés, Virapoullé, Thien Ah Koon et consorts, morts ou vivants. Mais il en reste encore à prendre, notre nouveau président de Région l’a bien compris. Il a d’ailleurs un appétit féroce et grappille ce qui reste encore: conseil régional, Casud, mairie du Tampon, Air Austral et autres.

A tous ceux d’en bas, bon appétit.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La paix dans les cœurs et le courage de l’esprit pour une extinction des foyers de tension.

Nous vivons dans un monde où les conflits et les tensions sont malheureusement monnaie courante. Des foyers de tension persistent dans de nombreuses régions, causant souffrances et désespoir aux populations concernées. Face à cette situation, il est plus que jamais nécessaire de faire appel à la paix dans les cœurs et au courage de l’esprit pour que nous puissions obtenir des actes tangibles dans la cessation de ces foyers de tension.