Revenir à la rubrique : Société

Cyberattaque chez Viamedis et Almerys : Les complémentaires santé de La Réunion concernées

De nombreux Réunionnais ont reçu hier un SMS d'alerte pour les informer que leurs données personnelles pourraient avoir été victimes d'une cyberattaque ciblant les prestataires de services Viamedis et Almerys, chargés de gérer le tiers payant des complémentaires santé. Cette cyberattaque concerne 33 millions de Français.

Ecrit par G.D. – le vendredi 09 février 2024 à 10H37

On pourrait penser à un message d’arnaque, mais il est bien réel. Un SMS a été reçu par de nombreux Réunionnais le mercredi 7 janvier, les informant que leurs données personnelles ont été piratées à la suite d’une cyberattaque chez Viamedis et Almerys, les deux grands prestataires de services chargés de gérer le tiers payant des complémentaires santé.

Une faille de sécurité qui suscite des inquiétudes, notamment en raison de la sensibilité des informations volées, telles que l’état civil, la date de naissance, le numéro de sécurité sociale, le nom de l’assureur santé et les garanties ouvertes au tiers payant.

Selon les déclarations de Viamedis, cette violation de données concerne un grand nombre de personnes, mais la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) n’a pas précisé le nombre exact de victimes. Il est estimé que plus de 33 millions de personnes pourraient être potentiellement touchées par cette fuite de données, bien que ce chiffre soit sujet à confirmation à mesure que les enquêtes avancent.

Conformément au Règlement général sur la protection des données (RGPD), Viamedis et Almerys sont tenus légalement d’informer individuellement et directement les personnes affectées par le vol de données. Ainsi, des courriels et des messages textes ont été envoyés ces derniers jours à tous les clients actuels et passés des mutuelles partenaires des deux prestataires, ainsi qu’aux professionnels adhérents utilisant leurs plateformes de gestion.

Toutefois, il est important de souligner que la réception de ces communications ne garantit pas nécessairement que les destinataires ont été réellement touchés par l’incident.

Viamedis et Almerys, ont été la cible d’attaques similaires à deux jours d’intervalle la semaine dernière. Ces deux prestataires, jouant un rôle crucial dans le secteur, couvrent près de 40 millions d’assurés sociaux affiliés à une centaine de complémentaires santé partenaires, ainsi que plus de 200 000 adhérents professionnels.

Thèmes : Arnaque
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le président de l’Ordre des médecins accusé de violences par son ex-compagne

Actuel président de l’Ordre des médecins, le docteur Benjamin Dusang fait l’objet d’accusations de violences de la part de son ex-compagne Lise François, elle-même médecin. Alors que le renouvellement des membres de l’Ordre est prévu le 21 juin, Lise François a vu sa candidature à l’élection indirectement refusée : le dossier de son binôme, le Dr Ramou Anandanadaradja, a été jugé irrecevable et rejeté par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins. Le docteur Anandanadaradja conteste son éviction du scrutin ce jeudi 20 juin devant le tribunal administratif de Saint-Denis.