Revenir à la rubrique : Communiqué

Crash d’hélicoptère : « Il est urgent que les services de l’Etat se saisissent du secteur des ULM »

KOLAIR974 s'exprime suite au crash d'hélicoptère ULM survenu ce samedi à Sans-Souci. "Il serait tout à fait anormal que Monsieur le Préfet de la Réunion n’engage pas un processus similaire de réduction de l’usage du transport aérien notamment à but touristique et de loisirs", exprime notamment l'association.

Ecrit par La rédaction – le jeudi 10 août 2023 à 11H02
Image d'illustration

Le communiqué :

L’accident d’hélicoptère ULM intervenu ce samedi 5 aout est un véritable choc pour toute la Réunion. La rapidité du déroulé du crash qui n’a laissé aucune chance au pilote venu s’écraser à moins de 300 mètres des premières habitations est tout simplement effroyable.

Nous pensons fortement à la famille de la victime à laquelle nous adressons nos plus sincères condoléances.

Passé ce moment d’émotion, vient maintenant le temps des interrogations sur les circonstances exactes de ce drame, qui ne sont pas encore établies. En l’état des informations disponibles, il semble pour l’instant que :
1/ la machine était très bien entretenue,
2/ le pilote était aguerri,
3/ le pilote connaissait parfaitement ses trajectoires pour les emprunter très régulièrement, et qu’ainsi rien ne le prédestinait à une telle issue fatale.

Par ailleurs, nous apprenons que ce même type d’ULM a déjà connu 6 accidents mortels depuis 2018 sans qu’aucune explication ne puisse être avancée sur les séparations des portes en vol, les piquages du nez vers le sol, les arrêts du moteur en vol, …
Dans ces conditions, la circonspection est de mise.

LES ULM INCONTRÔLÉS

Le tourisme et les loisirs aériens motorisés ont été sur-développés à la Réunion au cours des dernières années et parmi les aéronefs qui nous survolent le plus, les ULM de toutes catégories sont particulièrement nombreux à la Réunion mais, comme la DSAC-OI l’a confirmé :
– il est impossible de connaître leur nombre exact car ils ne sont pas immatriculés et donc non-inscrits au registre d’immatriculation des aéronefs tenu par le ministère de la Transition écologique,
– ils n’ont pas l’obligation d’enregistrer leurs mouvements de vols dans leur carnet de route. L’entretien de chaque aéronef relève également de la seule responsabilité de son pilote et / ou propriétaire, sans davantage de contrôle non plus.

Bref, on ne sait rien.
Cette liberté totale laissée aux ULM, permise par une réglementation totalement laxiste, explique sans aucun doute possible le taux d’accidentologie de cette catégories d’aéronefs en France.

En effet, d’après le Bureau d’Enquête et d’Analyses – BEA -, 1 accident aérien sur 2 intervenu en France en 2022 concerne un ULM et 1 fois sur 2, il est mortel.
En clair, avec un ULM, on sait quand on part mais on ne sait pas si on revient ….

DES POUBELLES VOLANTES AU-DESSUS DE NOS MAISONS

Notre association alerte maintenant depuis longtemps les services de l’Etat sur la situation préoccupante des survols aériens à la Réunion. L’ACNUSA s’est bien emparée du sujet mais ses recommandations ne concernent que le trafic des hélicoptères sans s’occuper de l’aviation légère.

Les ULM passent donc une nouvelle fois sous les radars or la seule observation du ciel nous montre que s’il y a une catégorie d’aéronefs à encadrer strictement, c’est bien celle des ULM.

En effet, chaque jour, nous constatons au-dessus de nos maisons :
– des altitudes règlementaires non respectées,
– des vols en escadrille à 3 ULM côte à côte,
– des boucles répétées,
– des comportements accidentogènes,

tout cela sans aucun contrôle !

L’état mécanique de chaque machine n’est pas un gage de sécurité car même bien entretenu, l’ULM présente des fragilités incontestables et peut exploser / s’écraser en quelques secondes sans explication comme nous l’avons vu samedi. Cela nous rappelle douloureusement que les activités de loisirs aériens constituent un danger permanent.

Aussi, si la première habitation qui se situait à 300 mètres du crash de samedi dernier a pu miraculeusement être évitée, l’hypothèse d’un crash dans une zone habitée ne doit maintenant plus être écartée par les autorités compte tenu du trafic aérien devenu totalement délirant.

L’hélico ULM crashé samedi survolait d’ailleurs quotidiennement des grandes zones habitées de la côte ouest, notamment la Saline les Bains, l’Eperon, Saint-Gilles les Hauts, Plateau Caillou, Bellemène, Le Guillaume… KOLAIR974 Membre de l’Union Française Contre les Nuisances des Aéronefs – UFCNA Membre de Halte Hélico

D’autres appareils similaires, basés à la plateforme ULM de la Saline les Bains, survolent régulièrement les mêmes zones habitées.

Ainsi, afin de mettre un terme à cette loterie qui se déroule au-dessus de nos têtes, il est urgent que les services de l’Etat se saisissent du secteur des ULM :
– en les enregistrant avec un numéro d’immatriculation
– en leur interdisant les survols des zones habitées,
– en recensant précisément leur nombre sur le territoire,
– en leur imposant d’enregistrer leurs mouvements,
– en imposant des contrôles techniques,
– en recueillant leurs paramètres de vol.

A défaut, la liste des victimes va encore s’allonger, c’est une certitude.

Enfin, alors que le Ministre des Transports a demandé au Préfet du Var de réduire de 80 % les survols en hélicoptères de la presqu’île de Saint-Tropez, autre territoire sensible particulièrement impacté par le tourisme aérien comme la Réunion, il serait tout à fait anormal que Monsieur le Préfet de la Réunion n’engage pas un processus similaire de réduction de l’usage du transport aérien notamment à but touristique et de loisirs, comme le préconise l’ACNUSA et comme le demandent depuis longtemps les associations de riverains victimes des nuisances sonores aériennes.

Nou lé pa plus, nous lé pas moins.

Association de Défense des Résidents du Département de la Réunion
KOLAIR974
https://kolair974.re
www.facebook.com/groups/kolair974/
Signez la pétition : https://www.change.org/StopNuisancesAériennesRéunion
Membre de l’Union Française Contre les Nuisances de Aéronefs – UFCNA Membre de Halte Hélico

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
14 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Rapport d’enquête sur le Retour au péi

L’association « Réunionnais de retour au péi » a réalisé une enquête sur le retour des Réunionnais dans l’île afin d’apporter des données utiles aux acteurs institutionnels et travailler à la mise en place d’un dispositif d’accompagnement au retour.

[Communiqué] Les nuits des forêts sont de retour !

Les Nuits des Forêts reviennent du 7 au 16 juin, invitant le grand public à explorer plus de 200 forêts à travers la France métropolitaine ainsi qu’en Outre-Mer, dont la Réunion, offrant une programmation variée pour sensibiliser à l’importance de ces écosystèmes.