Revenir à la rubrique : Politique

Covid : Le ministre des Outre-Mer appelle à un renforcement des mesures à La Réunion

Sébastien Lecornu vient de publier sur les réseaux sociaux un appel au préfet de La Réunion à lui faire des propositions pour renforcer les mesures de protection. Un message qui survient à la veille de la réunion entre Jacques Billant et les maires de La Réunion, une audioconférence pendant laquelle les nouvelles restrictions sont discutées. Le préfet avait dès le milieu de la semaine dernière évoqué la possibilité d'un couvre-feu généralisé.

Ecrit par zinfos974 – le lundi 22 février 2021 à 21H23

Sébastien Lecornu s’est exprimé ce lundi soir sur les réseaux sociaux. Il demande à Jacques Billant de lui formuler des propositions en vue d’un « renforcement » de la « protection des Réunionnaises et des Réunionnais face à la circulation du Covid 19« .

Le ministre des Outre-Mer explique avoir lancé cet appel au regard de l’évolution de la situation épidémique à La Réunion…

 

Quelle est la situation épidémique à La Réunion ?

Le nombre de cas continue d’augmenter. L’Agence Régionale de Santé fait le point juste avant la réunion du préfet avec les maires, il s’agit alors des données compilées entre samedi et vendredi.

Sur la période du samedi 6 au vendredi 12 février (dernier point complet réalisé), l’ARS dénombrait 620 nouvelles contaminations à La Réunion.

Sur la période du samedi 13 au jeudi 18 février (les données de vendredi n’ont pas encore été publiées), Santé Publique France compte déjà près de 650 nouveaux cas. Il y a donc une hausse de 4% des contaminations avant même la fin de la semaine glissante.

La pression hospitalière

La question des places en réanimation est aussi au coeur des conversations, depuis une hausse des évacuations sanitaires quotidiennes de Mayotte vers La Réunion.

3 lits de réanimation étaient occupés par des personnes Covid+ à La Réunion au 1er février. On en dénombrait 38 le jeudi 18 février (dernières données publiées).

 

Un couvre-feu généralisé inévitable ?

Le préfet de La Réunion venait à peine d’annoncer l’extension du couvre-feu de 4 à 7 communes qu’il a évoqué rapidement la possibilité de mettre en place une restriction des déplacements nocturnes sur l’ensemble de La Réunion.

Cette nouvelle mesure restrictive répondrait à la hausse des contaminations sur l’île.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

2ème circonscription : Jean-Yves Morel fait le plein de soutiens

Jean-Yves Morel, qui est candidat dans la 2ème circonscription (Le Port 1 et 2, La Possession, St-Paul ,2 et 3), poursuit sa campagne en vue de l’élection législative des dimanches 30 juin et 7 juillet. Hier soir, il tenait meeting à l’Étang St-Paul devant quelques 400 sympathisants.

Législatives : Candidat dans la 6e, Mario Lechat souhaite la suppression de l’octroi de mer et du droit du sol

Mario Lechat se lance dans la course aux Législatives. Candidat dans la 6e circonscription sous l’étiquette divers-droite, mais bénéficiant du soutien du sénateur de la majorité présidentielle Stéphane Fouassin et de la municipalité sainte-marienne, le vice-président de la Cinor compte bien tirer son épingle du jeu avec sa suppléante, Angélique Moutoussamy. Il souhaite notamment la suppression de l’octroi de mer et du droit du sol.

Jean-Luc Mélenchon propose Younous Omarjee comme Premier ministre

Le fondateur de La France Insoumise fait le tour des plateaux durant cette dernière semaine de campagne des élections législatives. Le Nouveau Front populaire envisage d’obtenir la majorité à l’Assemblée nationale et donc de prendre la tête du gouvernement. Et si c’est le cas, Jean-Luc Mélenchon a plusieurs noms en tête, comme le député européen réunionnais, Younous Omarjee.