Revenir à la rubrique : Santé

Covid à La Réunion : Plus de 25.000 nouveaux cas malgré Batsirai

Les indicateurs de l'épidémie de coronavirus affichent une baisse ces derniers jours à cause du passage du cyclone Batsirai. Mais le taux de positivité continue d'augmenter tout comme la pression hospitalière. Le préfet a donc déjà décidé de prolonger les mesures anti-covid mais a concédé des allègements.

Ecrit par NP – le mardi 08 février 2022 à 12H36

Jacques Billant avait prévenu dès la fin de la semaine dernière que la « réalité » de la circulation du coronavirus à La Réunion serait impossible à connaître. Le nombre de tests anti-covid réalisés a effectivement chuté à cause du confinement lié à l’alerte rouge déclenchée en milieu de semaine en raison du passage du cyclone tropical intense Batsirai.

Le rythme de dépistage a en effet fortement ralenti dès le milieu de la semaine et l’alerte orange avant de marquer un arrêt jeudi durant l’alerte rouge pour reprendre timidement vendredi durant la phase de sauvegarde.

La pression hospitalière est, elle, plus élevée que jamais. Le taux d’occupation des hôpitaux continue de grimper selon Santé Publique France. L’Agence régionale de Santé et la préfecture de La Réunion devraient publier en fin de journée les données consolidées de la semaine glissante du samedi 29 janvier au vendredi 4 février.
 

Moins de cas mais un taux de positivité en hausse

Ce sont un peu plus de 25.000 nouvelles contaminations qui ont été recensées à La Réunion sur la période du samedi 29 février au 4 février selon Santé Publique France. C’est donc une baisse de 35% observée par rapport à la période précédente. Mais le rythme de dépistage a fortement ralenti pendant 4 des 7 derniers jours à cause du passage du cyclone tropical intense Batsirai.

Il n’y a donc eu qu’un peu plus de 60.000 dépistages réalisés sur la période alors qu’on en comptait plus de 100.000 sur les dernières semaines.

Le taux de positivité repart à la hausse et s’approche des 40%. Le cyclone tropical intense Batsirai a réduit les déplacements des Réunionnais, les personnes asymptomatiques ont donc plus difficilement fait le choix de se dépister.

Le taux d’incidence affiche une baisse qui est évidemment nuancée par les plus de 24 heures passées en alerte rouge et s’établit autour des 3.360 cas pour 100.000 habitants.
 

La pression hospitalière devient plus forte

Le taux d’occupation en réanimation progresse entre les deux dernières semaines. Plus de 80 personnes étaient prises en charge en soins critiques hier selon Santé Publique France.

Une augmentation est aussi observée en médecine covid avec plus de 400 patients actuellement soignés dans les hôpitaux et cliniques de La Réunion, d’après les données publiées par Santé Publique France.

Le taux de mortalité reste aussi élevé avec encore plus de 30 personnes qui ont perdu la vie sur les 6 derniers jours. Cette donnée n’est pas encore complète car les décès du jour n’ont pas été comptabilisés pour l’instant.

Les mesures anti-covid prolongées

Le préfet l’avait annoncé dès la semaine dernière : les restrictions liées à la crise sanitaire sont maintenues pour encore au moins deux semaines à La Réunion. Le couvre-feu à 21 heures et plusieurs autres mesures sont donc prolongés au moins jusqu’au 21 février.

Jacques Billant précise que le plan de désescalade, déjà engagé en métropole, ne concernera La Réunion que lorsque « la pression sur le système hospitalier sera moins forte et que la circulation virale sera en net recul ».

Des ajustements ont notamment été apportés avec un allègement de l’obligation du port du masque en extérieur, l’autorisation des pique-niques et bivouacs dans la limite de 6 personnes partageant le même foyer et la levée des motifs impérieux pour les vaccinés.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Vaccin contre le chikungunya : Bonnes nouvelles pour Valneva

Valneva, une entreprise spécialisée dans les vaccins, a partagé des résultats encourageants issus de l’étude pivot de phase 3 pour son vaccin monodose contre le virus du chikungunya.
L’analyse menée six mois après la vaccination a confirmé l’innocuité et l’immunogénicité du vaccin chez les adolescents, renforçant les données positives initialement observées au 29ème jour post-vaccination.

Faute d’accord sur les NAO, la grève se poursuit à Cerballiance

Le mouvement de grève entamé jeudi au sein du groupe d’analyse médicale Cerballiance sera reconduit ce mardi 7 mai. Les syndicats FO et CGTR, qui réclamaient notamment 5% d’augmentation de salaire et l’obtention du 13è mois, ne sont pas parvenus à un accord avec la direction régionale lors de la clôture des négociations annuelles obligatoires (NAO).