Revenir à la rubrique : Santé

Coronavirus : Les médecins de ville de La Réunion restent ouverts

Si les radiologues ont annoncé qu’ils baissaient le rideau par manque de moyen de protection, les médecins de ville vont continuer à assurer les consultations.

Ecrit par Nicolas Payet – le lundi 23 mars 2020 à 09H14

Le Dr Philippe de Chazournes, président de l’association Med’Océan, a rappelé par communiqué que les médecins continueraient les consultations, notamment par téléconsultation.

Le communiqué :

« La quasi-totalité des cabinets médicaux restent ouverts pendant cette épidémie. L’ensemble des médecins généralistes mettent en place des systèmes de téléconsultation afin de répondre à vos demandes en toute sécurité, sans vous déplacer.

Le 15 est là pour répondre aux urgences vitales, ne l’encombrez pas pour des motifs que votre médecin peut traiter avec vous par téléphone ».

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Vaccin contre le chikungunya : Bonnes nouvelles pour Valneva

Valneva, une entreprise spécialisée dans les vaccins, a partagé des résultats encourageants issus de l’étude pivot de phase 3 pour son vaccin monodose contre le virus du chikungunya.
L’analyse menée six mois après la vaccination a confirmé l’innocuité et l’immunogénicité du vaccin chez les adolescents, renforçant les données positives initialement observées au 29ème jour post-vaccination.

Faute d’accord sur les NAO, la grève se poursuit à Cerballiance

Le mouvement de grève entamé jeudi au sein du groupe d’analyse médicale Cerballiance sera reconduit ce mardi 7 mai. Les syndicats FO et CGTR, qui réclamaient notamment 5% d’augmentation de salaire et l’obtention du 13è mois, ne sont pas parvenus à un accord avec la direction régionale lors de la clôture des négociations annuelles obligatoires (NAO).