Revenir à la rubrique : Communiqué | Politique

[Communiqué de Cyrille Hamilcaro] « La déclaration insultante de Juliana M’Doihoma sur les fonctionnaires réunionnais et mahorais »

Par voie de communiqué, Cyrille Hamilcaro critique les explications de Juliana M'Doihoma sur sa démission de l'Université de La Réunion, estimant que ses propos sont outrageants pour les fonctionnaires locaux et ceux de Mayotte.

Ecrit par N.P. – le jeudi 30 mai 2024 à 15H18

Dans le Journal de l’Île de La Réunion de ce jeudi 30 mai 2024, en page 10, Mme M’Doihoma justifie sa « démission forcée » de ses fonctions à l’Université par ces mots : « Je ne veux pas renoncer à mon statut de fonctionnaire territoriale après le concours que j’ai passé à Paris, et pas à La Réunion ou à Mayotte ».

Ces propos sont purement et simplement scandaleux et insultants. Et ce, à double titre :

– Comment, en tant que Réunionnaise, peut-elle oser prétendre que c’est parce qu’elle a passé son concours à Paris, et non dans les Départements de l’Océan Indien, qu’elle tient à son statut ? Dans sa tête, tous les fonctionnaires réunionnais ou mahorais qui ont passé leur concours dans leur île sont donc inférieurs à elle et à ceux qui ont obtenu leur statut à « Paris », en France Hexagonale. Ce syndrome de la Goyave de France est effrayant, mais symptomatique du personnage qui se croit et se comporte comme supérieure en tout et à tous. Pourtant, elle n’a que Bac+5 et n’est qu’Attachée Territoriale (et non Administrateur, dernier grade de fonctionnaire territorial détenu par des Réunionnais et des Mahorais qui ne cultivent pourtant pas l’arrogance comme méthode managériale) ; ce même grade d’Attaché obtenu ici (comme moi en 1998) et détenu par des centaines de Réunionnais et de Mahorais qui font la force et la fierté de la fonction publique.

– Comment, en tant que Présidente du Centre de Gestion de La Réunion, peut-elle tenir de tels propos ? Elle est en charge d’un Établissement Public Local qui est justement en charge d’organiser des concours à valeur nationale et de gérer les fonctionnaires territoriaux. Or, elle dévalorise totalement les dits concours en même temps que les fonctionnaires qui composent son administration.

Ces propos traduisent sa façon de faire et d’être avec les cadres de la Mairie de Saint-Louis avec la complicité passive de ses élus.

En est-il de même au Centre de Gestion de La Réunion ? Devant autant de mépris, j’ose espérer que les élus du Conseil d’Administration auront ce courage et cette fierté réunionnaise de demander à Mme M’Doihoma de quitter son poste de Présidente du Centre de Gestion de La Réunion (ce qu’elle devrait faire d’elle-même par cohérence et dignité !).

Cyrille HAMILCARO
Conseiller Municipal et Communautaire

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Jean-Marie Virapoullé : « Mon choix dans la 5ème circonscription »

Jean-Marie Virapoullé se positionne dans la 5ème circonscription. S’il fait l’impasse sur cette élection anticipée, il dévoile néanmoins aujourd’hui vers qui son choix se portera les dimanches 30 juin et 7 juillet. Le vice-président du Département et conseiller municipal de l’opposition saint-andréenne votera pour celle qui défendra à l’Assemblée le maintien du fameux « amendement Virapoullé ».

Législatives : Jean-Jacques Morel lance une « alerte cyclonique » sur une gauche « autonomiste »

Habitué des joutes électorales dans le chef-lieu, Jean-Jacques Morel repart au combat dans ces législatives anticipées sous l’étiquette du Rassemblement national, qu’il a rejoint en février dernier. L’avocat dionysien, qui aura pour suppléante Linda Samourgompoullé, compte sur la poussée du RN dans l’île pour enfin l’emporter enfin face au candidat soutenu par le Nouveau Front populaire, le socialiste Philippe Naillet, dans un remake du duel de 2022.

Législatives : La gauche fait front dans l’Ouest

L’heure était au bilan pour Perceval Gaillard et Karine Lebon, mais aussi à la présentation du programme du Nouveau Front Populaire version péi. Face au “danger du RN”, les députés sortants appellent à un sursaut des électeurs.

[Communiqué] Rapport 2023 sur les délais de paiement dans les DCOM de la zone euro

Le rapport 2023 de l’IEDOM révèle que les délais de paiement interentreprises dans les DCOM de la zone euro continuent de diminuer, se rapprochant des délais nationaux, malgré des défis persistants dans la construction et le secteur public. Les disparités géographiques demeurent importantes, avec des délais particulièrement élevés en Guyane et à Mayotte.