Revenir à la rubrique : Faits divers

Cocaïne importée : Djimmy S. écope d’une amende douanière de 90.000 euros négligée par le tribunal

Le 8 août dernier, Djimmy S., 22 ans, était condamné à 5 ans de prison pour le transport vers La Réunion de 64 ovules qu'il avait ingérés. Interpellé à sa sortie d'avion, l'homme d'origine haïtienne domicilié à Reims (51) était quasiment allé se dénoncer de lui-même aux douaniers. En l'absence des réquisitions des services des douanes, une amende avait été requise par le parquet sans succès. Un oubli réparé devant la cour d'appel.

Ecrit par Isabelle Serre – le vendredi 01 décembre 2023 à 16H35

Début août dernier, Djimmy S., né à Haïti et ayant vécu en Guyane, avait débarqué à La Réunion en classe « business » accompagné de huit kilos de bagages. Il s’était directement rendu auprès des douaniers pour leur signaler qu’il était « très stressé ». Intrigués par son comportement, les agents avaient décidé de lui faire subir une radio. Le passager avait alors avoué qu’il avait ingéré 64 ovules de cocaïne, soit 600 grammes de poudre blanche.

La suite de cette histoire qui se répète inlassablement devant la justice s’est jouée devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis en comparution immédiate. Le prévenu qui a expliqué avoir fait la mule afin de régler une dette en métropole a été condamné à 5 ans de prison bien que son avocat ait tenté d’expliquer aux magistrats que son client avait servi « d’appât » pour que d’autres trafiquants puissent entrer tranquillement dans le département afin d’importer des stupéfiants.

Requise par le parquet de Saint-Denis, l’amende douanière de 90.000 euros n’avait pas été prononcée par le tribunal au motif de l’absence des services de douanes. Après un appel de la procureure de la République, le jeune manutentionnaire qui a interdiction définitive de territoire français à l’issue de sa peine a comparu fin septembre devant la Cour. Cette fois-ci, les douanes étaient présentes afin de proposer aux magistrats de la rue Juliette Dodu de prononcer la fameuse amende.

Ces derniers ont rendu leur décision ce jeudi matin. Djimmy S. écope d’une amende de 90.000 euros.

Thèmes : Cocaïne
S’abonner
Notification pour
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
HULK
2 mois il y a

Ridicule,il ne paiera jamais.

Aze
Répondre à  HULK
2 mois il y a

« le jeune manutentionnaire qui a interdiction définitive de territoire français à l’issue de sa peine »
Ça aussi ça va bien l’aider à s’acquitter de cette amende 😂 cette administration marche sur la tête 🙃

Zourit
2 mois il y a

Cela fait bien ! 90000 euros d’amende pour une mule qui n’a rien sous le sabot ! Hi!han! Hi!han!

Hegesippe
2 mois il y a

L’assassin de Thomas avec interdiction de porter une arme et pourtant ça a fini en drame

Emmanuel
2 mois il y a

Zistis de M.rde !!!! Encore et toujours , le zavocats se dopent de toute façons ! Les juges suivent le gros… et se taisent !

babafigue
2 mois il y a

D’ici 3 ans le gars rentre en Haiti et qui va payer l’amende ? J’ai la réponse —-> Mister personne !

Dans la même rubrique

William porté disparu depuis le 25 novembre

William Mardémoutou a été vu pour la dernière fois le 25 novembre dernier à Saint-Benoît. Il est âgé de 45 ans, il mesure entre 1,70 et 1,75m, il est de type Indopakistanais, de corpulence normale et a les cheveux courts, noirs et épais. Si vous disposez d’informations, appelez la gendarmerie de Saint-Benoît au 0262 50 33 82 ou en dehors des heures ouvrables, composez le 17.

Trafic de cocaïne Dubaï-Réunion et blanchiment : La tête de réseau présumée et sa compagne influenceuse confrontés

Il y a un an, Karim B., soupçonné d’être à la tête d’un réseau de trafic de cocaïne et de blanchiment d’argent en lien avec ce trafic, était placé en détention provisoire. Sa compagne, influenceuse et chroniqueuse TV, était également inquiétée, soupçonnée d’avoir été complice en tant que prête-nom d’une société d’import-export de véhicule qui aurait permis d’écouler une partie des sommes provenant du trafic. Tous deux vont se retrouver ce mardi après-midi dans le cabinet du juge d’instruction qui devrait confronter leurs déclarations.

Saint-Joseph : À 71 ans, elle va en prison pour violences conjugales

Une Saint-Joséphoise était jugée hier par le tribunal de Saint-Pierre pour des violences sur son conjoint en récidive. La septuagénaire souffre de problèmes psychiatriques qui lui causent une jalousie obsessionnelle avec une dangerosité avérée. Elle a été condamnée à sept mois de prison ferme.

Le Tampon : Elle le quitte, donc il tue ses poules

Un Tamponnais va passer 11 mois derrière les barreaux pour avoir commis en récidive des violences conjugales. Après avoir craché sur son ex qui tenait leur bébé dans les bras, il est allé tuer ses poules, car il affirme ne pas avoir eu d’autres solutions.

St-Louis : Une gentille voisine jugée pour abus de faiblesse

Entre avril 2017 et septembre 2019, Marie-Fabienne R. est soupçonnée d’avoir abusé de la vulnérabilité d’un homme handicapé dont elle s’occupait. Ce dernier souffre d’un handicap visuel et a rencontré la prévenue, jugée ce jeudi devant la cour d’appel, par l’intermédiaire de voisins.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial