Revenir à la rubrique : Politique

CNFPT : Ericka Bareigts réagit à la démission de Mehdi Boukerrou

La maire de Saint-Denis réagit à la démission de Mehdi Boukerrou du poste de directeur régional du CNFPT, annoncée ce matin. Pour rappel, la première magistrate avait démissionné ce lundi de ses fonctions au sein du Conseil Régional d'Orientation de La Réunion pour protester contre cette nomination. Son communiqué :

Ecrit par N.P – le jeudi 01 avril 2021 à 13H03
Je prends acte de la démission de Monsieur Mehdi Boukerrou au poste de Directeur régional du CNFPT de La Réunion.

J’exprimais, il y a quelques jours, avec de nombreux élus de l’île, mon étonnement et mon opposition à une nomination décidée par des instances nationales, sans que ne soient valorisées les compétences locales ni la connaissance des spécificités de notre territoire, pourtant au coeur des missions du CNFPT.

À travers un engagement de longue date, je mène un combat pour que les Réunionnaises et les Réunionnais bénéficient d’une égalité d’opportunités, de formations qui leur offrent des gains de compétences et que celles-ci soient valorisées dans leurs parcours professionnels. Le CNFPT doit, selon moi, y prendre toute sa part et offrir aux habitants de l’île cette perspective : cette nomination était dès lors un mauvais signal.

J’appelle les instances nationales du CNFPT à davantage associer les élus locaux au processus de désignation des instances locales : une consultation permettrait une meilleure prise en compte des spécificités de notre territoire et participerait au développement de l’encadrement local.

Renforcer les compétences et développer l’encadrement local est un axe fort de la loi Égalité réelle Outre-mer : plusieurs dispositifs y concourent aujourd’hui dans les territoires ultramarins. Ensemble, mobilisons-nous pour former les personnes aux compétences et responsabilités nécessaires pour construire l’avenir de La Réunion, et valorisons les comme il se doit : c’est là le fondement de l’épanouissement professionnel de chacun et de l’égalité républicaine.
 

Ericka Bareigts

Maire de Saint-Denis

 

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Saint-André renouvelle ses ambitions « pour une ville moderne et dynamique »

Joé Bédier présente ce jeudi les orientations budgétaires de la ville lors du conseil municipal. L’occasion de mettre en lumière les priorités et les projets pour l’année à venir. Des OB qui s’inscrivent « en parfaite cohérence » avec les engagements politiques « pris depuis 2020 », lance le maire de Saint-André. « Grâce à une gestion financière saine, la commune peut poursuivre son plan pluriannuel d’investissement (PPI) avec un focus particulier mis en 2024 sur l’éducation, la culture, et la proximité », poursuit l’édile saint-andréen.

Thierry Robert condamné en appel pour diffamation

Thierry Robert a été condamné en appel pour diffamation sur les réseaux sociaux. Il écope d’une peine moins lourde qu’en première instance, 2.500 euros d’amende et un euro symbolique de dédommagement à verser à Bruno Domen.

Édouard Philippe : « L’école est la priorité numéro 1 »

Pour sa deuxième journée sur l’île, Édouard Philippe s’est rendu dans le Sud pour y rencontrer les maires du Tampon et de Saint-Pierre. Dans la capitale du Sud, l’ex-Premier ministre a pu découvrir le projet Cayenne mené par l’ADAPEI et sa mission envers les jeunes porteurs de handicap.

Edouard Philippe affûte sa droite et sa gauche pour 2027

Le combat politique pour 2027 s’ouvre déjà sans le dire. L’ancien Premier ministre Edouard Philippe poursuit son tour de France des régions en tant que président de son parti Horizons. Depuis ce mardi, il part à la rencontre des élus et acteurs socio-économiques réunionnais pour se faire un aperçu des réalités locales, lui qui n’avait pas eu l’occasion d’effectuer un déplacement lorsqu’il était locataire de Matignon. Ce mercredi matin à Montgaillard Saint-Denis et aux côtés de l’adjointe Brigitte Adame et du coach Didier Wullschleger, le maire du Havre a enfilé les gants de boxe au moment de découvrir le travail mené en faveur des jeunes de l’association EPA (Ecoute-moi, Protège-moi, Aide-Moi). Sur des images de Pierre Marchal de l’agence Anakaopress.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial