Revenir à la rubrique : Communiqué

Chemin Volkan : Un livre photo pour découvrir la Plaine des Cafres autrement

Ce n’est pas la destination qui compte mais le chemin que l’on prend pour y arriver. C’est en suivant cet adage qu’Olivier Lardeux, photographe, a pensé son projet artistique. En sort son premier livre photo, Chemin Volkan, série de portraits réalistes d’habitants de la Plaine des Cafres, bien loin des clichés touristiques. Une exposition a lieu à partir du 22 décembre à la Cité du Volcan à l’occasion du lancement de l’ouvrage.

Ecrit par N.P – le mercredi 22 décembre 2021 à 10H20

Passionné de photo depuis de nombreuses années, Olivier Lardeux avait envie de montrer la vie dans les hauts. Une vie qu’il connait bien puisqu’il vit lui-même à la Plaine-des-Cafres depuis plus de 15 ans. « J’avais envie de partager ce que je ressens en vivant ici, explique le photographe. Les gens ne s’arrêtent pas vraiment au village quand ils vont au volcan. Je voulais montrer qui sont vraiment les habitants de la Plaine ».

Chemin Volkan sur Canal+

En 2018, le photographe commence à aller à la rencontre des habitants du village. Il souhaite faire des portraits sociaux, mettant en avant des parcours de vie dans ces territoires des hauts. De ces rencontres nait d’abord un reportage diffusé l’an dernier sur Canal+ et toujours disponible sur le site à la demande.

Mais l’objectif principal restait d’en faire un ouvrage. Un livre auquel, après deux ans de travail, Olivier Lardeux a pu mettre un point final. Des textes, à la fois en créole et en français, appuient les nombreuses photos d’un quotidien qui nous ramène parfois à La Réunion longtemps. Aidé par l’Europe, la Région mais aussi par l’association Eole qui soutient les artistes, le projet a pu donc enfin voir le jour. Il sera présenté dès le 22 décembre à la Cité du Volcan lors d’une exposition photo mettant en avant les clichés du livre.

Un conte social

La démarche d’Olivier Lardeux n’est pas qu’une simple incursion photographique dans la vie d’un village. L’artiste, loin de la carte postale touristique, y voit également l’occasion d’y montrer une autre réalité. « Pour moi c’est vraiment un conte social. Le livre s’achève avec les gilets jaunes de la Plaine-des-Cafres qui comme le volcan sont entrés en éruption le 17 novembre 2018. En faisant ce livre et ce reportage, j’ai vraiment découvert les habitants de la Plaine des Cafres. J’ai l’impression de mieux comprendre les gens auprès de qui je vis depuis plus de 15 ans », continue Olivier Lardeux.

Accompagné d’une carte numérique pour visionner le reportage diffusé l’année dernière, le livre Chemin Volkan sera vendu dans toute l’île.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Attaque de chiens errants dans la forêt de l’Etang-Salé : Des cages de captures disposées sur le site

Alors qu’une nouvelle personne a été mordue par des chiens errants dans la forêt de l’Etang-Salé, la CIVIS indique avoir mis en place un dispositif pour « sécuriser le lieu ». Depuis la première attaque au début du mois, 12 chiens ont été capturés par les agents de la fourrière.
Rappelons que La Réunion totalise à elle seule 20% des euthanasies pratiquées au niveau national, preuve s’il en est de l’urgence de modifier les comportements. De leur côté, les associations ne cessent de prôner la stérilisation et d’appeler à la responsabilité des propriétaires pour espérer endiguer le fléau.

Commémoration du 14 juillet au Port

En ce 14 juillet 2024, un dépôt de gerbes a eu lieu au monument aux morts par le maire Olivier Hoarau et le président des anciens combattants, Salim Youssouf. Des représentants d’anciens combattants et de divers corps constitués, des élus de la Ville, de la classe défense du lycée Jean Hinglo et les membres du Conseil Municipal des Enfants ont assisté à cette cérémonie qui commémore la prise de la Bastille en 1789.