Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

C’est quoi la FCPE (Fédération des Conseils des Parents d’Elèves)?

La Fédération des Conseils de Parents d’Elèves est une association loi 1901 dont l’objectif est de promouvoir les intérêts des enfants au sein du système éducatif. La FCPE est la première fédération (nationale et départementale) créée le 21 avril 1947  reconnue d’utilité publique en 1951 et mouvement d’éducation populaire en 1982. Depuis cette date, elle […]

Ecrit par zinfos974 – le dimanche 26 septembre 2010 à 10H00

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

La Fédération des Conseils de Parents d’Elèves est une association loi 1901 dont l’objectif est de promouvoir les intérêts des enfants au sein du système éducatif. La FCPE est la première fédération (nationale et départementale) créée le 21 avril 1947  reconnue d’utilité publique en 1951 et mouvement d’éducation populaire en 1982. Depuis cette date, elle est sur tous les fronts de l’école : droits de l’enfant, laïcité, participation des parents, projet d’école, égalité des chances.   Elle  dispose d’un service  juridique au national et  assure une couverture à ses membres actifs dans le cadre de leurs activités de représentants de parents d’élèves.

La FCPE est composée de parents bénévoles  et ses représentants élus sont mandatés pour revendiquer un service public de l’éducation laïque, gratuit et accessible à tous qui doit accompagner tous les enfants vers le statut de citoyen, valeurs définies dans son projet éducatif.

Principes d’action de la FCPE :
L’école publique est, par principe, l’école de l’égalité ; elle forme tous les citoyens. Elle ne reconnaît aucune discrimination, aucun privilège. La FCPE agit pour que le système éducatif ne reproduise pas les préjugés issus des différences socio- culturelles ou socio-économiques. Elle réclame une école centrée sur les besoins de l’enfant, la prise en compte de ses aspirations et de toutes ses aptitudes. La FCPE milite pour la mise en œuvre et en actes de trois principes :
La laïcité : Fondé sur le respect des opinions philosophiques, politiques ou religieuses, le principe de laïcité permet à chaque individu de participer à la vie de l’ensemble de la société, d’offrir à chaque enfant et à chaque jeune une socialisation plus large que celle de la famille ou du groupe social.
La gratuité : La lutte contre les handicaps liés aux différences de revenus est un aspect important de l’égalité devant l’éducation. Le principe de gratuité demande une perpétuelle attention, qu’il s’agisse des livres, des équipements, des transports scolaires ou de l’aide aux familles.
La réussite de tous les jeunes : Elle passe par de bonnes conditions d’études : des effectifs réalistes, des programmes raisonnables, des conditions acceptables de transport et de vie dans l’établissement scolaire, le respect des rythmes de vie et d’apprentissage.

Présence de la FCPE dans les instances :
La FCPE est présente de la Maternelle à l’Université à travers ces représentants, ces conseils locaux, ses coordinations ses sections départementales et sa fédération nationale qui siègent dans les diverses instances  consultatives et délibératives  à l’échelon local, académique et national :
– Conseil d’école,
– Conseil d’Administration, Commission Permanente, Conseil de Discipline….
– Commission d’Appel Académique : orientation et discipline
– Commission des Bourses Académiques,
– CAEN : Conseil Académique de l’Education Nationale
– CSE : Conseil Supérieur de l’Education.

La FCPE  s’est engagée  à défendre les droits  et les prérogatives des parents d’élèves, des élèves reconnus dans les textes et a affirmé notre rôle et notre  place dans les instances où les  représentants de parents d’élèves sont amenés à siéger. Elle participe au débat sur l’Education et répond favorablement à nos partenaires et la presse à chaque fois qu’elle est sollicitée  et interpellée.

La FCPE veillera au respect de ces prérogatives  et n’hésitera pas  dans le cas contraire à saisir les autorités compétentes quand ces  droits seront bafoués et quand nos mandats d’élus ne seront pas respectés.

La FCPE rappelle que les parents d’élèves  sont  des co-éducateurs et  que nos mandants sont des représentants élus dans des instances démocratiques. C’est grâce à nos enfants qui sont les élèves du système éducatif  que nous avons notre  raison d’exister et que nous avons  aussi le devoir de les défendre dans les instances  où nous siégeons ainsi que dans nos relations avec les partenaires institutionnelles et associatives.

Les décisions relatives au devenir de nos enfants ne peuvent être prises sans faire l’objet d’une consultation avec les représentants des parents d’élèves.

Le Vice Président,
Jean Odel OUMANA
Chargé de Communication
& des Relations Institutionnelles.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Diaspora Indienne : Pèse-t-elle dans les Élections générales en cours ?

Cet article explore le rôle de la diaspora indienne dans les élections indiennes, alors qu’elle mobilise le soutien des partis politiques et plaide en faveur d’une plus grande représentation.

Par Ajay Dubey – Professeur d’Études Internationales, ancien Recteur à la Jawaharlal Nehru Université (JNU), Delhi (Inde), Secrétaire général de l’Association Indienne d’Études Africaines (ASA India), Président de l’Organisation d’Initiatives de la Diaspora (ODI International).